2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 16:30

Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel a lancé en Octobre un appel à candidature pour la diffusion de six chaînes en HD (DVB-T MPEG 4) sur les multiplex R7 et R8 de la TNT.

Le déploiement se poursuivra jusqu’en 2014 pour atteindre une couverture équivalente à celle des réseaux R1, R2, R3 et R6.

Pour l’émetteur de Bouvigny près de mon domicile, nous pouvons esperer une mise en route d'ici le dernier mois de 2012... voir au pire 2013... L’appel à candidature est ouvert jusqu’au 3 janvier 2012. Les auditions se dérouleront ensuite début mars, avant une sélection à la mi-mars. La délivrance des autorisations est programmée avant fin mai 2012. Dans ses critères d’attributions, le CSA indique qu’il "sera attentif à une mise en service rapide des nouvelles chaînes avec un lancement à l’automne 2012 pour au moins 25 % de la population française métropolitaine, dont les agglomérations de Paris, Bordeaux et Marseille."

Comme le résume la Tribune, on trouve parmi les postulants NRJ (Chérie HD et Nostalgie TV), Allociné, l'Équipe, NextRadioTV (RMC Sport HD), Canal Plus (Canal 20), TF1 (TV Breizh) et M6 (M6 Famille). Des chaînes spécialisées qui éviteront de ne pas trop maltraiter le marché publicitaire actuellement partagé par 18 chaînes.

Repost 0
David DaV!D - dans TV
commenter cet article
2 janvier 2012 1 02 /01 /janvier /2012 16:23

L'aménagement des deux nouveaux multiplex (R7 et R8) prévus pour les six nouvelles chaînes HD ne se fera pas sans difficulté sur un grand nombre d'émetteurs.

748 très exactement sur les 1.626 en service actuellement, dont certains canaux devront être, une nouvelle fois, réaménagés pour permettre leur diffusion si l'on se réfère aux dernières estimations du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).

Conséquences pour les téléspectateurs qui à partir de l'automne 2012 ? Ils devront de nouveau modifier le réglage de leurs équipements pour retrouver les chaînes perdues et obtenir les nouvelles, sans omettre de solliciter préalablement l'intervention d'un antenniste pour le réglage des nouveaux canaux sur l'installation de leur immeuble s'ils résident en habitat collectif.

Source : telesatellite

Repost 0
David DaV!D - dans TV
commenter cet article
29 décembre 2011 4 29 /12 /décembre /2011 18:09

Lors de la conférence de presse de présentation du bilan du passage au tout numérique, Alain Mear, le conseiller du CSA, a déclaré qu'il restait 149 scories et 13 cas problématiques, des zones où la réception de la TNT pose problème.

Sont en cause, dans la majorité des cas, des problèmes de SFN. Pour économiser les fréquences, les différents émetteurs utilisent couramment la même fréquence (comme sur nos emetteurs du nord). Tout doit donc être parfaitement synchronisé. Problème : souvent, les différents émetteurs d'une même région ne sont pas gérés par la même société. Le CSA s'est rendu compte que ces sociétés n'avaient pas de contacts entre eux. Le Conseil a dû donc imposer des discussions entre concurrents pour pouvoir régler les problèmes.

Une autre partie des problèmes se posent avec le multiplexe R1 qui doit gérer les décrochages de France 3. Quant aux problèmes en zones montagneuses, cela est dû principalement aux échos difficilement prévisibles avant la mise en fonction des émetteurs. Le CSA s'est engagé à ce que tous les problèmes soient résolus avant le 29 février. Le but est que cela ne devienne pas un enjeu politique au moment des élections. Après cette date, ces problèmes seront considérés comme insolubles et il faudra alors envisager de recevoir la TNT autrement que par le hertzien, avec les compensations financières induites.

La fin du processus du passage au tout numérique ne signifie pas la fin des problèmes. En effet, le CSA sait qu'il va falloir gérer la plaque Nord-Ouest, la zone proche de la Grande-Bretagne, où des changements de fréquences seront nécessaires. Enfin, l'arrivée des six nouveaux canaux sur le R6 et le R7 imposeront certainement des réaménagements de fréquences sur les autres multiplexes.

Repost 0
David DaV!D - dans TV
commenter cet article
17 décembre 2011 6 17 /12 /décembre /2011 18:04

La tentative des groupes TF1 et M6 pour faire basculer LCI et Paris Première de la TNT payante à la TNT gratuite aura tourné court. Le CSA a refusé leurs demandes et préfère sauver la TNT payante.

Si TF1 avait déjà anticipé cette décision, M6 n'entend pas en rester là. Ce n'est pas une surprise. Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel a refusé les demandes des groupes TF1 et M6. Cet été, TF1 avait demandé au CSA l'autorisation de basculer LCI de la TNT payante à la TNT gratuite, entrainant par réaction la même demande pour Paris Première par Nicolas de Tavernost.

Finalement, s'appuyant sur l'article 42-3 de la loi de 1986 qui stipule que ce genre d'autorisation doit revêtir un caractère exceptionnel, le CSA a préféré refuser ces demandes. En prenant cette décision, il ne veut pas perturber "l'équilibre des marchés publicitaires" comme le demande la loi et surtout, il entend donner encore une chance à une TNT payante à l'agonie.

Si TF1 n'est pas affecté par cette décision puisqu'il avait déjà anticipé ce refus en signant, début octobre, un accord avec Canal+ pour la diffusion de ses chaînes thématiques, M6 enrage. "Nous nous estimons inéquitablement traités pour un groupe historique qui a fait preuve de son savoir-faire", a déclaré aux "Echos" Nicolas de Tavernost, le président du groupe M6.

Pour le moment, on ne sait pas si le groupe déposera un recours. Une chose est sûre, le groupe n'envisage pas de proposer Paris Première pour l'appel à candidature pour les six nouvelles chaînes en haute définition de la TNT.

Repost 0
David DaV!D - dans TV
commenter cet article
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 18:01

Men’s UP TV, Allociné, Motors TV, L'Equipe TV, RMC SPORTS HD, CHERIE FM HD... toutes ces petites chaînes ont en commun le sentiment de ne pas avoir leur place sur la TNT gratuite en France. En cause, des frais de diffusion élevés, mais également le sentiment que le CSA cherche à favoriser les grands groupes historiques...

Men’s UP TV, chaîne à destination d’un public masculin éditée par Warm Up Interactive, envisageait de présenter sa candidature pour décrocher un des six nouveaux canaux TNT HD gratuits proposés par le CSA. Il semblerait que le projet ait fini par décourager le petit groupe. « Nous avons vraiment étudié le dossier à fond. Mais, aujourd’hui, nous pensons faire machine arrière » a confié Stephan Huyvenaar, président de Warm Up Interactive, aux Échos.

Il y a quelques semaines, Grégoire Lassalle, président d’Allociné, laissait également sous-entendre qu’Allociné TV pourrait se retirer de la course aux candidatures. Il exposait alors ses doutes sur la capacité financière de la chaîne à assurer une telle diffusion : "on sait que la guerre sera féroce, qu’il y a des candidats plus gros que nous et que ça va coûter très cher"...

Il est vrai que les frais de diffusion nécessaires pour un canal TNT à l’échelle nationale ont de quoi refroidir les meilleurs volontés : estimés à environ 10 millions d’euros par an, ceux-ci écartent naturellement la plupart des petits acteurs du secteur. « Les petits éditeurs n’ont aucune chance », lance sans ménagement Jean-Luc Roy, président de Motors TV, qui a également renoncé à l’obtention d’un canal TNT.

Plus gênant, les chaînes ont le net sentiment que le CSA cherche à privilégier les grands groupes de l’audiovisuel français. Ainsi, malgré la disparition des canaux compensatoires destinés à TF1, M6 et Canal+, ces derniers récupéreraient tout de même leur dû, de facto, via l’appel à candidatures. "On a le sentiment que les fréquences sont déjà attribuées", regrette Stephan Huyvenaar.

Une source proche du CSA confirme ces soupçons et confie aux Échos : "aucune des petites chaînes n’a de chance sérieuse dans le cadre de cet appel à candidatures. Il faut avoir les reins solides ; l’aspect économique sera placé au même niveau d’importance que le projet d’éditorial". Le CSA chercherait non seulement à privilégier les chaînes « de complément » aux minigénéralistes, déjà présentes en grand nombre sur la TNT, mais également à ne pas reproduire le “trafic de fréquences” ayant marqué les premiers lots de canaux attribués (les groupes AB et Bolloré ont réalisé des profits en revendant leurs canaux TNT, respectivement TMC et NT1 d’un côté, Direct 8 et Direct Star de l’autre).

Repost 0
David DaV!D - dans TV
commenter cet article
14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 17:56

chaines-groupe-tf-.mosaique-2f5b101.jpg

TF1, en partenariat avec Boulanger, a lancé lundi 5 décembre une carte prépayée pour accéder à LCI, Eurosport et CFoot.

Cette offre sera composée au départ de 3 chaînes, LCI, Eurosport et Cfoot, mais devrait grossir par la suite.

Baptisée "Lib’télé", cette offre est disponible dans un premier temps dans les magasins Boulanger au travers d’une carte prépayée de 19,99 euros pour 3 mois. Cette dernière sera rechargeable en magasin ou par téléphone. Il faudra en sus acheter un boitier idoine proposé à 39,90 euros.

"Deux tiers des Français n’ont pas encore accès à une offre de télévision payante", a rappelé Laurent Solly, directeur général de TF1 Publicité et président de TF1 Distribution, qui a piloté le projet. "La TNT est le seul mode de réception à couvrir la totalité du territoire et pour lequel il n’existe pas de barrières trop contraignantes à l’entrée. Il nous semblait donc important de tester un nouveau mode de commercialisation pour les chaînes de la TNT payante. Nous sommes associés à une enseigne de la grande distribution qui assure l’infrastructure et la commercialisation de l’offre".

TF1 entend ainsi développer la TNT payante qui peine à décoller.

Repost 0
David DaV!D - dans TV
commenter cet article
13 décembre 2011 2 13 /12 /décembre /2011 17:44

Comme l’année dernière, Free offre un joli cadeau de Noël à ses abonnés pour les fêtes de fin d’année. Du 17 décembre 2011 au 3 janvier 2012, Free proposera l’accès en clair à plus de 50 chaînes de télévision habituellement en option. Parmi celles-ci, on retrouve notamment toutes les chaînes cinéma. Pour les abonnés Free, Les chaînes qui seront offertes durant 15 jours :

CINEMA :

TPS STAR, CINE+FAMIZ, CINE+STAR, CINE+CLUB, CINE+CLASSIC, TCM, IF TELEVISION, ACTION, CINE FX, MANGAS, CINE POLAR.

MUSIQUE :

MCM, MCM POP, MCM TOP, MEZZO, MEZZO LIVE HD, M6 MUSIC, M6 MUSIC CLUB, M6 MUSIC BLACK, BRAVA HD, BRAVA 3D, DELUXE LOUNGE HD, TELE MELODY.

SPORTS :

MCS PREMIUM, MCS EXTREME, FOOTSCHOOL TV, NAUTICAL CHANNEL, GOLF CHANNEL, MOTORS TV.

THEMATIQUES :

TEVA, PARIS PREMIERE, JIMMY, SUNDANCE, CHANNEL E !, PURESCREENS NATURE, PURESCREENS MUSEUM, MYZENTV, MYZENTV 3D, TOUTE L’HISTOIRE, ANIMAUX, ENCYCLOPEDIA, ESCALES, CHASSE & PECHE.

INFO :

FOX NEWS

MANGAS :

KZTV, GONG, GONG HD, MANGAS.

KIDS :

BOING, BOOMERANG, KIDSCO, PIWI, TELETOON, BABY TV.

Repost 0
David DaV!D - dans TV
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 18:02

Le Conseil supérieur de l’audiovisuel a adopté une délibération relative à l’intensité sonore des programmes et des messages publicitaires à la télévision.

L’objectif du Conseil est de s’assurer que l’éventuelle gêne sonore occasionnée par un message publicitaire ne puisse être supérieure à celle constatée lors d’un changement de chaîne. Le dispositif sera mis en oeuvre progressivement, afin de laisser aux acteurs le temps de s’y conformer. Dans un premier temps, la différence d’intensité sonore perçue entre les chaînes est appelée à être réduite dès la fin de l’année. Deux autres phases d’amélioration suivent en janvier 2012 et 2013, visant les programmes et les publicités.

En adoptant cette délibération, le Conseil a voulu compléter ces travaux, auxquels il a activement participé depuis 2008, et qui ont fait l’objet de nombreuses normes et recommandations (1). En effet, si l’échange des contenus entre les producteurs et les éditeurs peut désormais être maîtrisé en appliquant ces textes, il convenait de poursuivre l’effort jusqu’à l’étape de diffusion vers les téléspectateurs, à travers la télévision numérique terrestre (TNT) mais aussi les autres modes de diffusion que sont le câble, la fibre optique, le satellite ou l’ADSL.

Sources de plaintes récurrentes transmises au Conseil, depuis plus d’une dizaine d’années, les messages publicitaires de certaines chaînes obligent souvent les téléspectateurs à baisser le "volume". Le Gouvernement s’en est inquiété, dès 1992, et le législateur l’a rappelé, en 2009 et 2010, par un décret et deux articles de loi qui ont confié au Conseil le soin de traiter cette pratique.

Maîtriser cette augmentation sonore, devenue courante sur l’ensemble des chaînes, mais largement dépendante de la façon dont sont produits les contenus, a nécessité une réflexion technique approfondie, en concertation avec les éditeurs, les producteurs, les annonceurs et les experts du son. Cette réflexion a permis d’établir une méthode de mesure de l’intensité sonore compatible avec des équipements de mesure industriels. C’était un préalable indispensable à la mise en place d’obligations quantitatives.

En complément de ces mesures, le Conseil engage également les constructeurs à s’assurer qu’ils mettent bien en oeuvre les recommandations internationales afin d’éviter d’introduire à nouveau des différences d’intensité sonore entre les contenus lors de leur restitution sur les téléviseurs et les autres équipements domestiques.

____________________________________

(1) Une recommandation de l’Union européenne de radiotélévision, une norme de l’Union internationale des télécommunications, et enfin une recommandation française, établie par la Commission supérieure technique de l’image et du son, la Fédération des industries du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia et le HD Forum.

Consultez le document :
Délibération du Conseil sur l'intensité sonore des programmes de télévision
et  
La parution au Journal officiel de la délibération du Conseil n° 2011-29

Source : CSA

Repost 0
David DaV!D - dans TV
commenter cet article
18 novembre 2011 5 18 /11 /novembre /2011 17:54

Le gouvernement présente une loi pour retirer à TF1, M6 et Canal Plus les trois canaux bonus sur la TNT qui leur avaient été accordés en 2007.

Il ne reste plus beaucoup de créneaux parlementaires avant la présidentielle. Mais le gouvernement est décidé à en trouver un pour présenter une loi abrogeant les chaînes bonus, ces trois canaux sur la TNT qui avaient été réservés à TF1, M6 et Canal Plus. Le gouvernement a transmis un avant-projet de loi au Conseil d'État et au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA), qui l'a étudié lors de la réunion plénière de mercredi. Un texte très court qui comprend seulement deux articles. Explication officielle : Bruxelles juge illégales ces chaînes bonus, et a envoyé fin septembre un avis motivé à Paris sur ce point. Explication officieuse : Canal Plus voulait utiliser son canal bonus pour lancer une chaîne gratuite, un projet qui n'enthousiasme pas les pouvoirs publics. Bref, il fallait tuer d'une manière ou d'une autre ces chaînes bonus. Moult solutions ont été étudiées, mais la plus efficace reste de faire voter une nouvelle loi, qui pourra proprement défaire ce qu'une précédente loi avait fait. En l'occurrence, c'est la loi sur la TV du futur de 2007, qui avait accordé à TF1, M6 et Canal Plus le droit à un canal bonus à compter du 30 novembre 2011. En septembre, le président du CSA, Michel Boyon, avait recommandé ce recours à la loi. "C'est une solution claire et propre. Toutes les autres formules sont mauvaises", déclarait-il.

Mais cette solution présente plusieurs risques. D'abord, tous les lobbys vont se déchaîner pour greffer leurs revendications à cette micro-loi. Il faudra aussi trouver une majorité. "Il n'y en a pas pour une telle loi", arguait Canal Plus durant l'été. Argument balayé par Michel Boyon : "en 2007, la gauche était contre les chaînes bonus. Donc, si la gauche n'a pas changé d'avis, il ne sera pas trop difficile de trouver une majorité à l'Assemblée et au Sénat". Argument balayé par une chaîne : "en réalité, le gouvernement ne compte pas débattre de ce texte avant la présidentielle".

Reste que TF1, M6 et Canal, privés de leur chaîne, pourraient réclamer des indemnités à l'État, vu qu'ils se sont investis pour le déploiement de la Télévision Numérique Terrestre. Pour Michel Boyon, "le chiffre de 1 milliard d'euros de réparations qui a circulé n'est pas sérieux. Si une loi abroge les chaînes bonus, alors le préjudice sera modeste. Car on ne peut demander que le remboursement des dépenses déjà engagées et de la rémunération des capitaux investis". Autrement dit, le préjudice sera "moindre" si les chaînes bonus sont tuées avant leur naissance plutôt qu'après. Une des trois chaînes répond : "les chaînes bonus viennent indemniser un préjudice. Le Conseil constitutionnel l'a reconnu très clairement. Faire voter une loi ne règle en rien cette question".

Source : latribune.fr

Repost 0
David DaV!D - dans TV
commenter cet article
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 17:45

La mise en place du MPEG-4 en 2015 et du DVB-T2 en 2020

Lors du colloque NPA Conseil, du mardi 8 novembre 2011, Eric Besson, le Ministre chargé de l’économie Numérique, a indiqué que toutes la chaines de la TNT devront passer au MPEG-4 le 1er décembre 2015.

A cette date, 95% des foyer auront un équipement compatible pour recevoir le MPEG-4. Des dispositions législatives seront votées afin que les téléviseurs soient compatible DVB-T2 avec le 1er décembre 2013 pour la téléviseurs de haut de gamme. La mise en place du MPEG-4 et du DVB-T2 pourrait être achevée en 2020.

Source : telesatellite.net

Repost 0
David DaV!D - dans TV
commenter cet article

Présentation

  • : Glandouillage
  • Glandouillage
  • : Magazine wéb détente (geek, humour, clip, musique, environnement, économie, travail, sport, ciné....)
  • Contact

> Accueil < Me suivre sur Google +. Me suivre sur Twitter.Me suivre sur Facebook. 
translate in english Auf deutscher Sprache übersetzt in het Nederlands vertalen traducir en español

Recherche

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Archives

Suivre ce Blog

 Bookmark and Share
 
L'appli du blog sur votre iPhone/iPad ou Androïd :
ou flashez le QR CODE :
Recevez les dernières notes du blog par email :

Les petits plus

Augmenter la taille de la police :
Ctrl + molette haut
Diminuer la taille de la police :
Ctrl + molette bas

Participez à la vie de ce blog :

Référencer sur :
 Blogue Parade portail de syndication de contenu

Le fil d'information :

Programme TV

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Le Top des articles/visites