11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 15:43

Je vous présente la pièce KALASHNIKOV, pièce de l’auteur Stéphane Guérin. KALASHNIKOV est une pièce déjantée au Théâtre du Rond Point : la mère, le père, l’enfant et le Trans : quatre personnages modernes pour revisiter le mythe d’Oedipe de manière corrosive, amocher sérieusement le concept de famille moderne et pilonner l’absurdité de la société contemporaine sur fond de pub, de génériques, et de séries TV kitchs & rétros !

Kalashnikov

Stéphane Guérin est l’auteur d’une dizaine de pièces au ton résolument incisif (Vous qui aimez Rita Pavone, Messe basse, Playmobil carnage, Sex-Toy). Il est également boursier du Centre National du Livre pour son projet Tu t’en vas tout le temps, autour de la maladie d’Alzheimer et lauréat du Prix Théâtre 2012 de la Fondation Diane & Lucien Barrière pour Kalashnikov.

Stephane GUERIN.

Repost 0
10 juin 2013 1 10 /06 /juin /2013 17:46

Je vous rappele que la danseuse Laure Courtellemont sera à Paris les 15 et 16 juin pour un évènement de danse unique à la Salle Wagram. La bande-annonce de cet évènement ci-dessous : 

La danseuse à l’origine du Ragga Jam (concept de danse jamaïcain) sera accompagnée de Yeya Ekström et Mariel Madrid pour un show placé sous le signe de l’enseignement et du partage. Les trois chorégraphes et danseuses aux millions de vues sur Youtube nous offrirons un spectacle original et accessible au grand public.

Repost 0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 19:16

La comédienne Marilyne Fontaine est actuellement à l’affiche de "L’importance d’être sérieux" d’Oscar Wilde. Suite à son succès, la pièce est prolongée jusqu’à fin Juin au théâtre Montparnasse.

Marilyne Fontaine est une touche à tout. Après avoir commencé par le théâtre, elle passe par la radio, avant d’atterrir en TV puis au cinéma. Son rôle dans "Un enfant de toi" réalisé par Jacques Doillon aux côtés de Lou Doillon et Samuel Benchetrit, lui permet de remporter le prix du Meilleur Espoir de l’année, dans le cadre du Festival de Rome 2012.

"L’importance d’être sérieux" raconte l’histoire d’amour impossible entre 2 hommes, l’un citadin en quête d’aventures sexuelles à la campagne, l’autre campagnard qui veut jouir librement des occasions de la grande ville, et 2 jeunes femmes partageant l’obsession d’épouser un homme à la seule condition qu’il se nomme Ernest… Rien de mieux qu’un petit extrait vidéo pour vous en donner un aperçu :

Actuellement au Théâtre Montparnasse du Mardi au Dimanche. Réservez vos places ici : http://bit.ly/ZJuDGr

Plus d'infos sur le facebook de Marilyne Fontaine : http://on.fb.me/11Ej8kW

Repost 0
21 mars 2013 4 21 /03 /mars /2013 13:34

Le spectacle "Swan Lake" sera à Paris à partir du 1er octobre 2013 au Casino de Paris. Le célèbre "Lac des Cygnes" a été modernisé par le chorégraphe Fredrik Rydman, qui nous offre un show fait d’effets spéciaux, de projections et d’objets volants. On y retrouve un Rothbart en dealer et des cygnes faisant le plus vieux métier du monde...

Le spectacle "Swan Lake" s'installe en exclusivité française à partir du 1er octobre au Casino de Paris.

Repost 0
8 mars 2013 5 08 /03 /mars /2013 13:55

French Cancan

Il flotte comme un air de révolution insouciante sur les nuits de la capitale ! A partir du 19 mars 2013, le Palace, temple mythique de l'exubérance festive, accueille un spectacle insolent et flamboyant mis en scène par Jacques Duparc qui revisite avec audace le célèbre cancan. Sous la houlette malicieuse du maître du genre Jacques Offenbach, quinze danseurs et danseuses ainsi que cinq chanteurs battent le rappel pour 1 heure 40 de délires dansants et de délices musicaux.

Une véritable revue composée de 8 tableaux aussi somptueux qu'étonnants, où la chorégraphie de Marie Valton et les costumes d'Eymeric François réinventent le cancan dans un fougueux tour du monde... Cancan électro, cancan Bollywood, mais également chansons d'hier et d'aujourd'hui, venez découvrir l'esprit de Paris !

Paris, 1850.

L’époque est au plaisir et au divertissement. Le « Quadrille » français se transforme en « cancan » dans le chahut chaleureux des bals du Quartier Latin. Dès lors, le cancan porte en lui les gênes de la modernité et de l’anticonformisme. Inspiré des danses des blanchisseuses dominicales qui, autant pour séduire les fiancés que pour montrer leur savoir faire, exhibent leurs jupons fendus, repassés et affriolants, il devient une attraction pour chaque âme en visite à Paris. Encore aujourd’hui, cette danse licencieuse, incarnation de la sensualité à la française, rebaptisée « French Cancan » par l’entrepreneur de spectacle londonien Charles Morton au cœur des années 1860, séduit tous les publics. Elle voyage, vit et revit, mue et se remue ! Avec French Cancan, Jacques Duparc souhaite emporter les spectateurs dans une rêve éveillé et façonner un nouveau mythe, un cancan terriblement contemporain. Paris y retrouve ses lettres de noblesse : le chic à la française, ses turbulences sexy, la magie du partage et l’insolence de la nuit.

« French Cancan » réunit des danseurs, interprètes et créateurs ayant en commun l’amour du cabaret et le refus des clivages. Chacun dans sa spécialité a su tisser des liens entre les styles et les disciplines pour former une famille talentueuse et bigarrée. Le metteur en scène Jacques Duparc a mis ses vingt-cinq ans d’expérience dans le monde du lyrique et de la comédie musicale, pour une création inspirée, sublimée par les chorégraphies endiablées de Marie Valton qui nous livre sa vision du cancan : une ode à la féminité. Tout au long du spectacle, cinq chanteurs se donnent la réplique, dont la soprane Claudia Mauro, passionnée de cabaret, naviguant de Kurt Weill à Offenbach, la pétillante Prisca Demarez récemment vue dans Avenue Q et le séduisant Régis Mengus dont les débuts à l’opéra de Metz l’ont conduit à embrasser une carrière à la croisée des genres. Gilles San Juan, ténor chaleureux et charismatique et Agnès Pat's complètent ce casting de voix épatantes.

Lumières sur le glamour.

Mise en valeur par le décorateur Christophe Vallaux et les lumières de Frédéric Millot, la scène s’égaye dans un cocktail détonnant de couleurs et prend vie grâce aux silhouettes d’Eymeric François. Connu pour détourner à merveille les codes traditionnels de la couture pour réaliser des créations spectaculaires, il signe les costumes du spectacle en traduisant l’équilibre parfait entre tradition et modernité voulu pour « French Cancan ». Couleurs chatoyantes pour femmes brillantes, lingerie sombre et ajourée pour égéries fatales, harnais fluo pour filles électriques et style électronique, vestes kakis et galons or pour une féminité revendicatrice… toutes les femmes s’incarnent tour à tour dans les tableaux de la représentation.

LE PALACE 8 rue du Faubourg Montmartre 75009 Paris du mardi au samedi à 20h00/ les dimanches à 15h / relâche les lundis

Tarifs : de 30€ à 45€ Réservations : Réseau Fnac - France billet : Fnac, 0892 683 622 (0,34 € TTC / mn), Carrefour, Géant, Système U, Bon Marché / Ticketnet

Repost 0
5 mars 2013 2 05 /03 /mars /2013 15:27

L'acteur, chanteur, humoriste, Max Boublil actuellement en tournée dans toute la France avec son spectacle "En Sketches et en chansons", donnera deux ultimes représentations parisiennes qui marqueront le début de l’été, les 22 et 23 juin 2013 à l'Olympia ! A cette occasion il nous racontera tout ce que sa cyber célébrité lui a apporté.

Max Boublil propose de gagner à l'un de ses internautes la chance d’assurer la première partie de son spectacle pour la représentation du 22 juin, en cliquant ici : http://on.fb.me/XJkmMn

Parallèlement à son spectacle, Max Boublil sera à l’affiche de 3 films en 2013 : "Les Gamins d’Anthony Marciano" (sortie le 17 Avril 2013) qu’il a co-écrit. "Des gens qui s’embrassent" de Danièle Thompson (sortie le 24 Avril 2013) et "Max le millionnaire" (titre provisoire) de Nicolas Cuche (sortie courant 2013).

Ce que Pierre Palmade en dit : « Max Boublil prend son temps pour savoir ce qu’il aime et du coup moi aussi j’ai pris mon temps pour savoir si je l’aimais. Au début agacé par un succès facile sur internet, je suis allé voir ce garçon sur scène et j’ai compris très vite que son apparente décontraction était en fait un style beaucoup plus élaboré qu’il n’en a l’air. Au moment où l’on croit qu’il va être lourd, il devient subtil et vice-versa, ce qui lui donne un charme fou.

Je suis devenu fan de ses chansons que je ne trouve plus si « faciles » que ça et je le laisse désormais m’embarquer où il veut dans son humour. Je lui fais confiance.

C’est un acteur solide et un humoriste exigeant qui doute en permanence de lui, ce qui m’évite de le faire. Je l’aime beaucoup, mais ça n’engage que moi...

J’espère que quelques personnes me feront confiance. » Pierre Palmade

Dates de Tournée :

7 mars : Saint Etienne

29 mars : Amiens

5 avril : Perpignan

10 avril : Anzin

30 avril : Saint Benoit

4 mai : Issoudun

6 mai : Cosne sur Loir

15 mai : Toulouse

16 mai : Enghien les Bains

18 mai : Cavalaire

22 mai : Sanary sur Mer

23 mai : Aix en Provence

24 mai : Nice

28 mai : Dunkerque

30 mai : Ludres

31 mai : Sausheim

27 septembre : Le Plessis Trevise

6 novembre : Angers

15 novembre : Béziers

19 novembre : Lille

23 novembre : Marseille

20 novembre : Lyon

Billetterie : 0892 68 33 68 (0, 34€/min) FNAC – CARREFOUR – AUCHAN – E.LECLERC ET POINTS DE VENTE HABITUELS FNAC.COM – TICKETNET.FR – MYTICKET.FR – TSPROD.COM

Repost 0
1 mars 2013 5 01 /03 /mars /2013 10:32

On en rêvait depuis 8 ans. Muriel l’a fait. Robin revient. On retrouve sur scène celle que l’on a connue, celle qui nous a fait rire avec les choses de la vie. On la reconnaît : ses yeux noirs ronds comme des billes, de petite fille qu’elle n’a jamais été.

Muriel Robin revient de loin. Tout a changé. Elle a changé. La silhouette et la femme dedans. Elle est prête. Et toujours aussi drôle.

Nouvelle Muriel, nouveau spectacle où se trame l’histoire de sa vie qui est aussi un peu, beaucoup la nôtre.

Réservation des places ici.

 

Repost 0
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 09:44

Unique en son genre, MUMMENSCHANZ a marqué et marque toujours le paysage théâtral en choisissant le silence comme langage. Avec un peu de carton et de pâte à modeler, quelques rouleaux de papier hygiénique ou un morceau de fil de fer, MUMMENSCHANZ donne vie à des univers entiers, emplis de petites et de grandes histoires narrées par d’étranges figures colorées, futuristes, étonnantes…

Depuis sa création, MUMMENSCHANZ a “semé ses pépites de rire sur toute la planète”. Après avoir séduit près de 150 000 spectateurs en Suisse en 2012, cette troupe légendaire a fait halte à New-York pour les fêtes de fin d’année 2012 avant d’entamer une tournée européenne. Du 21 au 26 mai 2013 , le public français aura enfin l’occasion de les découvrir pour la première fois au Casino de Paris lors de 6 représentations exceptionnelles où MUMMENSCHANZ fêtera son quarantième anniversaire. Un spectacle culte, inclassable et unique à savourer en famille !

Depuis sa création, MUMMENSCHANZ a «semé ses pépites de rire sur toute la planète». Après avoir séduit près de 150 000 spectateurs en Suisse en 2012, cette troupe légendaire a fait halte à New-York pour les fêtes de fin d’année 2012 avant d’entamer une tournée européenne. Du 21 au 26 mai 2013, le public français aura enfin l’occasion de les découvrir pour la première fois au Casino de Paris lors de 6 représentations exceptionnelles. Un spectacle culte, inclassable et unique à savourer en famille !

Les idées ingénieuses de cette troupe fondée à Paris en 1972 par Andres Bossard, Floriana Frassetto et Bernie Schürch, n’ont cessé de transporter les publics du monde entier. MUMMENSCHANZ est devenu plus qu’un nom. C’est une forme d’art qui a marqué le monde du théâtre et plusieurs générations, avec des numéros jamais vus, inconnus, et uniques. Un spectacle sans aucun son qui surprend, étonne, et fascine.

40 ans après sa création, Mummenschanz ne ressemble à aucun spectacle et ne peut être classé dans une catégorie bien définie. Aujourd’hui encore, la presse s’interroge : s’agit-il de comédie, de danse, de théâtre, de mime ? Quoi qu’il en soit, la performance Mummenschanz reste originale, dynamique, incroyablement dans l’air du temps. Elle surprend par le changement rapide des tableaux et par son vaste répertoire. Elle donne au public des émotions intenses et multiples. Quel que soit son âge et sa culture, le spectateur plonge dans le monde créatif de Mummenschanz, où évoluent de façon fascinante des formes bariolées et des personnages hors du temps. Les Mummenschanz s’inspirent des concerts pour leur mise en scène. Le spectacle est composé des numéros à succès qui s’articulent comme un programme musical en trois vagues : les années 70 et 80 puis après l’entracte les années 90 et 2000.

Une belle surprise attend les spectateurs à la fin du spectacle. Les quatre acteurs Floriana Frassetto , Philipp Egli, Raffaella Mattioli et Pietro Montandon apparaissent démasqués devant le public. Enfin, on peut mettre des visages sur les masques! Mummenschanz reste mystérieux. Mummenschanz rend pensif. Mummenschanz invite à rire. Aussi dans le futur ! Mummenschanz est un mythe depuis longtemps. Et ce mythe vit. Mummenschanz a toujours été un lieu pour l’imagination : deux yeux, deux oreilles, une bouche. Des masques fait de pâte à modeler, de calepin, de fil de fer ou de papier hygiénique. Voilà pourquoi on les surnomme «Les musiciens du silence», parce qu’ils font du théâtre sans paroles

Même si de nouvelles figures se sont continuellement ajoutées, les Mummenschanz sont restés fidèles à eux-mêmes – du théâtre universel avec des mimes et des gestes. Peu importe que ce soit aux Etats Unis, à Broadway, au cirque national suisse ou sur n’importe quelle scène de ce monde : ils envoûtent leur public avec leur langage universel. Chacun comprend les récits d’art des Mummenschanz. «Nous invitons les gens à nous suivre lors d’un voyage dans notre monde de fantaisies. Nous contons des histoires qui touchent leurs coeurs», nous dit Floriana Frassetto. Mummenschanz étonne et surprend depuis des décennies, grâce à la conception unique de son travail. Avec courage, créativité et des moyens plus que modestes (souvent des matières recyclables), la troupe ne crée pas seulement un divertissement stimulant, mais offre du bien-être, durablement. Cette forme de culture fait réfléchir le public et c’est sans doute la raison pour laquelle des générations ont été inspirées par le monde fantastique de Mummenschanz. Les artistes de Mummenschanz n’ont jamais été des «songes-creux», mais des artistes du songe. Aujourd’hui encore.

Partout où cette troupe de théâtre unique au monde se produit, elle remporte un immense succès. «Dès le levé du rideau par deux mains géantes, nous recevons une tempête d’applaudissements et les premiers rires», remarque Floriana Frassetto. Les médias partagent les réactions positives du public. «De l’art vivant» est proposé, «ce théâtre d’élite» resté jusqu’à ce jour hors du commun. Dernièrement un critique américain cite : «Who said art can’t come to life ?» , «Qui a dit que l’art ne pouvait pas devenir vivant ?»

L’HISTORIQUE :

Paris, 1972 : naissance de Mummenschanz grâce à la tenace motivation de trois jeunes, après une période riche en enseignements dans les années soixante, et trois ans d’essais expérimentaux dans plusieurs disciplines. Les difficultés ne manqueront cependant pas, en raison aussi d’un certain déséquilibre engendré par la formation spécifique de chacun des membres. Mais peut-être que c’est bien grâce à cela et à des techniques modernes que le trio parvient à donner un caractère nouveau au jeu de masques. C’est la naissance de l’alternative au traditionnel Pierrot lunaire (le poétique clown blanc conteur d’histoires), à la pantomime narrative sophistiquée à visage blanc (où tout est fictif), ou encore à l’expressivité de la danse classique.

En dix ans de travail d’expérimentation et de recherches créatives, caractérisés par une grande passion pour la comédie, en se produisant sur les scènes nationales et internationales (y compris Broadway de 1977 à 1979), la troupe Mummenschanz est parvenue à franchir la porte des plus grands théâtres du monde. Après la disparition prématurée du co-fondateur et regretté ami Andres Bossard (1992), les années suivantes voient la conception de programmes plus complets, le développement des techniques de masques et de jeu et l’élargissement du répertoire, qui inclut désormais plus de cent numéros. La forte demande du public et l’obligation de respecter les exigences du puissant Syndicat américain du théâtre, ont constitué l’élément déclencheur d’une tournée mondiale de cinq ans (1999 - 2004), qui a nécessité la création de deux troupes : la première assurait les représentations américaines, la seconde jouait en Europe.

Voilà quatre décennies que la ‘linguistique’ du silence Mummenschanz n’a cessé de se développer, indépendamment de la quintessence du théâtre de masques contemporain. Les ‘histoires’ que Mummenschanz raconte sont purement visuelles. Aucun accompagnement musical, aucune scénographie. Uniquement des objets, des objets-masques; uniquement des corps, des objets-corps en mouvement sur fond noir - paralangage ludique pouvant être universellement compris. De la passion, un élixir de longue vie, quelques fils d’argent: les co-fondateurs Bernie Schürch et Floriana Frassetto, infatigables voyageurs et connaisseurs du monde, perpétuent la légende Mummenschanz. Point en sages, mais en magiciens de ce silence qui estompe la lourdeur du quotidien et ravive le coeur des gens.

LE RETOUR DE MUMMENSCHANZ EN FRANCE :

Créé en 1972 en Suisse, la troupe fait sa première apparition sur une scène française à l’occasion du Festival d’Avignon. Ensuite ils se produisent à Paris à la maison belge. C’est en 2000 que Mummenschanz fait son retour en France. En octobre, leur performance est saluée par le public de la Scène Nationale de La Coursive à la Rochelle et du Centre d’Art Dramatique National de Saint–Etienne. En 2011, Mummenschanz présente le spectacle «3 x 11» dans le cadre de Paris Quartier d’Eté. C’est l’un des plus beaux succès de la programmation du festival : les 16 représentations du 20 juillet au 7 août affichent complet et la presse salue avec enthousiasme la créativité de cette troupe unique.

Du 21 au 26 mai 2013, le public français aura enfin l’occasion de les découvrir pour la première fois au Casino de Paris lors de 6 représentations exceptionnelles. Un spectacle culte, inclassable et unique à savourer en famille !

Du 21 au 26 mai 2013 au Casino de Paris www.casinodeparis.fr

 

Repost 0
4 février 2013 1 04 /02 /février /2013 11:15

Un tour de force ! Avec Mr & Mme Rêve, la danse rencontre la réalité virtuelle pour un spectacle renversant où l’excellence de la danse de Marie-Claude Pietragalla et de Julien Derouault est magnifée par la technologie spécialement développée par Dassault Systèmes, et par la musique de Laurent Garnier. Avec Mr & Mme Rêve, Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault rendent hommage au père du "théâtre de l'absurde" Eugène Ionesco grâce à la 3D et au numérique, porte ouverte sur un monde fantastique inoubliable.

La compagnie Pietragalla-Derouault donnera une dizaine de représentations en province, dont les 8 et 9 mars à Marseille et le 12 à Grenoble. A Paris, M. & Mme Rêve sera à l'affiche du Grand Rex, à compter du 12 mars 2014. A réserver sans plus tarder !

C'est l'histoire de deux êtres imaginaires qui traversent le temps, fabulent leur vie, rêvent leur amour et se mesurent au réel l'espace d'un instant, celui d'un spectacle insolite et drôle qui défile sous nos yeux à la vitesse d'une étoile filante...

Imaginez-vous danser dans le cosmos, nageant au milieu des mots, assister à une chorégraphie de rhinocéros tout en découvrant un monde étrange et pourtant si familier...

Vous n'aurez qu'une seule envie : savoir qui sont ces 2 mystérieux personnages évadés du cerveau d'un géant et connaître leur histoire.

Et si la réalité virtuelle immersive et les technologies de simulation utilisées au quotidien dans l'industrie permettaient d'inventer un nouveau langage scénique au service de l'imaginaire ?

C'est à cette question dont la réponse se trouve à la croisée de l'art, de la science et de la technologie, qu'une équipe d'ingénieurs-créatifs passionnés de Dassault Systèmes a répondu. En moins d'un an, ils ont créé avec Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault un spectacle d'un genre nouveau, donnant à voir et sentir l'irréalité virtuelle, celle de l'imaginaire.

Pour la première fois, les projections sur une surface de 200m² créent un univers immersif réagissant en symbiose avec les danseurs.

Découvrez la boîte magique où... « Tout ce que nous rêvons est réalisable » Eugène Ionesco.

Mr & Mme Rêve :

  • 1 & 2 février / Lens.
  • 9 février / Béthune.
  • 13 & 14 février / Joué lès Tours.
  • 16 février / Saint Maur.
  • 26 & 27 février / Mérignac.
  • 8 & 9 mars / Marseille.
  • 12 mars / Grenoble.
  • 16 mars / Bulle.
  • 19 mars / Morges.
  • 21 & 22 mars / Genève.
  • 23 & 24 mai / Châtillon.  
  • A Paris du 12 au 24 mars 2014 au Grand Rex.

Chorégraphie et mise en scène Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault. En coproduction avec Dassault Systèmes, The 3D Experience company, Mehdi Tayoubi.

Interprètes : Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault Collaboration musicale Laurent Garnier

Réservations :

http://www.fnacspectacles.com/place-spectacle/manifestation/Grand-spectacle-MR---MME-REVE-PIETR.htm/?intcat=fs_0&intter=Pietragalla_decompt_hp_160113

Repost 0
31 janvier 2013 4 31 /01 /janvier /2013 11:36

Paris, le 12 décembre 1942. Ita L. née Goldfeld a une heure pour choisir : fuir ou attendre… D’Odessa à la rue du Petit Musc, elle a déjà vu tant de choses. « On est en sécurité en France » il disait Salomon… D’après une histoire vraie, cette pièce nous emmène dans le voyage de toute une vie avec l’amour, la force de résister au malheur et la confiance en l’avenir pour bagages. Ita, femme ordinaire, va-t-elle poursuivre son chemin ? Une heure, rien qu’une heure, pour en décider…

Avec Hélène Vincent. Une pièce d'Eric Zanettacci Mise en scène Julie Lopes Curval et Hélène Vincent Scénographie Tim Northam Lumières Arnaud Jung.

Hélène Vincent est une actrice et metteuse en scène. César de la meilleure actrice pour un second rôle pour La Vie est Un Long Fleuve Tranquille en 1989. Nominée en 1992 pour J’embrasse Pas. Nominée en 2013 au César de la meilleure actrice pour Quelques Heures de Printemps.

Nominée au Molière de la comédienne en 2010 pour Alexandra David-Néel, mon Tibet, et en 2011 pour la Célestine.

A partir du 5 février 2013. Places à 25 euros. Du mardi au samedi à 19h et le dimanche à 15h.

Plus d'infos : www.petitsaintmartin.com

Repost 0
David @glandouillage - David - dans Théâtres - Scènes
commenter cet article

Présentation

  • : Glandouillage
  • Glandouillage
  • : Magazine wéb détente (geek, humour, clip, musique, environnement, économie, travail, sport, ciné....)
  • Contact

> Accueil < Me suivre sur Google +. Me suivre sur Twitter.Me suivre sur Facebook. 
translate in english Auf deutscher Sprache übersetzt in het Nederlands vertalen traducir en español

Recherche

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Archives

Suivre ce Blog

 Bookmark and Share
 
L'appli du blog sur votre iPhone/iPad ou Androïd :
ou flashez le QR CODE :
Recevez les dernières notes du blog par email :

Les petits plus

Augmenter la taille de la police :
Ctrl + molette haut
Diminuer la taille de la police :
Ctrl + molette bas

Participez à la vie de ce blog :

Référencer sur :
 Blogue Parade portail de syndication de contenu

Le fil d'information :

Programme TV

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Le Top des articles/visites