10 novembre 2009 2 10 /11 /novembre /2009 18:26

Voici la Watercar Python, la voiture amphibie la plus rapide du monde.

On connaissait déjà la voiture sous-marin (Squba Rinspeed), la moto dauphin Seabreacher et la voiture bateau Amphicar... Eh bien maintenant voici la version sport Watercar Python avec un moteur de Corvette ZR1 V8 LS9 de 647 chevaux. De 0 à 100 km/h sur terre en 4.5 secondes et une vitesse de 100 km/h sur l’eau.
Son prix : 200 000 dollars.
Plus d'info sur cette voiture http://www.watercar.com/

La vidéo vous convaincra de ce monstre mécanique, idéal pour épater la galerie.

Repost 0
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 12:18

Si nul n’est censé ignorer la loi, mieux vaut la connaître ainsi qu'un bon avocat que l’on remercie... 
J'ajouterai une question personnelle : pourquoi en France les permis accordés par le passé de façon définitive ont-ils pu être transformés en permis à points alors qu'aux Pays Bas seuls les nouveaux permis ont pu être soumis aux points ?

Repost 0
6 novembre 2009 5 06 /11 /novembre /2009 11:12

Le système d'attribution des plaques italiennes est strictement identique au notre. 

Voici l'extrait WIKIPEDIA concernant les plaques italiennes :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Plaque_d%27immatriculation_italienne.

Réglementation actuelle en Italie :
Depuis octobre 1993, un nouveau système de notation de plaques d'immatriculation est instauré en Italie. En premier lieu, les plaques avant et arrière sont d'une seule pièce, avec des écritures noires sur un fond blanc réfléchissant. La province d'origine n'est plus indiquée dans l'immatriculation, puisqu'il s'agit dorénavant de plaques uniques à tout le pays, de la forme « Deux lettres, trois chiffres, deux lettres » (de AA-000-AA jusqu'à ZZ-999-ZZ, promettant virtuellement 234 256 000 plaques uniques).

Et voici maintenant l'extrait WIKIPEDIA concernant le tout nouveau système d'immatriculation français :

Méthode de numérotation : Chaque véhicule possédera un numéro « à vie ». Ce numéro est constitué de 7 caractères dont : 1re Partie : deux lettres. 2e Partie : trois chiffres. 3e Partie : deux lettres. Soit pour principe de numérotation : De AA-001-AA à AA-999-AA (les chiffres évoluent en premier) De AA-001-AB à AA-999-AZ (2e élément lettres de droite) De AA-001-BA à AA-999-ZZ (1er élément lettres de droite) De AB-001-AA à AZ-999-ZZ (2e élément lettres de gauche) De BA-001-AA à ZZ-999-ZZ (1er élément lettres de gauche) La numérotation des véhicules se fait de manière séquentielle et au niveau national (de AA-001-AA à ZZ-999-ZZ).

Conclusion :
Le système existe depuis 1993 en Italie. Il a donc fallu 15 ans aux technocrates Français pour pondre un système 100% repompé sur le système Italien !

Au départ, en 1993, en Italie, aucune indication du pays ni de canton (car ce n'est pas la ville qui est indiquée en Italie, mais le canton ou la province) n'était obligatoire (plaque blanche simple). Vous pourrez donc croiser (comme ça a été mon cas cet été) une auto Italienne avec AA 256 EB, sans aucune indication, numéro également attribué en France cet été ... Bonjour les tracasseries des radars !

Ensuite, l'indication du canton et l'année de sortie de la voiture étaient obligatoire (le 07 entouré par exemple sur une plaque Italienne indique l'année de production 2007, les lettres indiquent le canton ou la province), puis c'est devenu facultatif, pour éviter les conflits habituels en Italie entre le Nord et le Sud.

Les technocrates Français, ayant compris enfin que les Italiens roulaient comme ça depuis 15 ans ont décidé de mettre des tirets entre les blocs de chiffres et de lettres, mais, niveau Radars, pas sûr que ça fasse la différence !

Je suis certain que l'histoire de la région et le département obligatoire en France disparaîtra, comme il a disparu en Italie...

Repost 0
5 novembre 2009 4 05 /11 /novembre /2009 17:50

La réputation du constructeur bavarrois comme motoriste n’est plus à démontrer. BMW ne compte pas se laissé distancer dans le domaine de la supercar, pour preuve, cette nouvelle évolution de sa M3, la GTS.

BMW M3 GTS
 
BMW M3 GTS

Ainsi le 4.0 litres qui pousse d'ordinaire à 420 ch, le V8 4.4 litres grimpe ici à 450 ch, ce qui augure de sacrées sensations d'autant que la M3 GTS s'allège au passage de 165 kg pour un poids réduit à 1490 kg. Pour obtenir cet allègement les sièges arrière, la climatisation et le système audio ont tout bonnement été supprimés.

De là à penser que cette M3 GTS la joue spartiate, il n'y a qu'un pas. BMW ne cache d'ailleurs pas que cette nouvelle déclinaison est essentiellement destinée à une utilisation sur circuit.

Sur le plan esthétique, la BMW M3 GTS parée d'une livrée orange très tendance apparait encore plus extrême que feue la M3 CSL basée sur l'ancienne génération. Au programme, un aileron arrière spectaculaire noir mat, un toit en fibre de carbone ainsi que des jantes BBS de 19 pouces montées sur des Pirelli 225/35 ZR 19 et 285/30 ZR 19.

L'habitacle vous met toute suite dans l'ambiance de cette M3 taillée pour la boucle Nord du Nurburgring avec des sièges baquet en carbone derrière lesquels prend place une cage de sécurité.

Et voici la première vidéo Teaser de l’auto.

 

... et le deuxième teaser (MàJ 09/11/09) :


Uniquement proposée outre-Rhin dans un premier temps, la BMW M3 GTS y sera commercialisée au printemps prochain pour un tarif de 115000 € TTC.

Repost 0
4 novembre 2009 3 04 /11 /novembre /2009 18:16

Voici un film publicitaire pour la BMW M3 très évocateur qui nous montre une jeune et jolie jeune femme brune échanger de l’argent contre une ballade en voiture. Avec en prime quelques glisses. Regardez...

Je baaaaave… surtout sur la puissance de cette caisse à vrai dire  car pour le reste je l'ai dans mon garage !

Repost 0
27 octobre 2009 2 27 /10 /octobre /2009 14:28
Repost 0
24 octobre 2009 6 24 /10 /octobre /2009 06:25

Après un petit lunch offert par la concession BMW de Dunkerque, j'ai eu une nouvelle fois le privilège et le plaisir d'essayer samedi dernier quelques modèles de la gamme BMW et notamment la M6.

La série 6 a été restylée l'an dernier, avec elle la M6. Si les retouches esthétiques ont été assez discrètes (feux, pare-chocs avant), la M6 reste rappellons-le un croisement entre une série 6 et le moteur de la M5 avec un toit en carbone.
 

 

 

 
Ce véritable missile V10 est doté de 507ch qui se conduit sans complexe... L'électronique est omniprésente, avec de nombreux paramètres programmables. Mais le plaisir y a toute sa part, le punch est hallucinant et la conduite facile. 
 

  
En conclusion BMW a eu raison de ne toucher a rien sur ce modèle, elle reste MA voiture coup de coeur. Elle est magnifique, je l’adore… Je ne me suis pas gêner pour craner dans les rues de Cappelle-la-grande en accélérant à fond… Vroom  vroom !  J'ai vraiment de la chance d'être chez BMW.
 

 
A lire également :
- HD : Porsche 911 GT3 RS (997) vs BMW M6 x 2
- Au coté d'un pilote pour essayer la BMW M6
- Le film de promotion HQ de la BMW M6
- J'ai essayé les BMW série 3 cabriolet & M6
- Essai du BMW X1 (xDrive20d)
- BMW : Donner des couleurs à la vie
- Mon essai de la BMW série 7 (740d luxe)
- La dénomination des chiffres des modèles de la marque BMW
- Vidéos : BMW E30 M3 V10 ? mais oui c'est possible !

Repost 0
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 14:53


 
La prouesse de BMW est d'arriver a concilier la générosité des sensations de conduite avec une consommation maîtrisé. La 135i en est pour moi l'exemple avec cette consommation moyenne de 10,8l/100km (14,7l/100km lors de cet essai poussé de vingt minutes dans l'agglomération de Dunkerque -voir vidéo ci-dessous-).
 

 
Ce bolide à la fois discret (trop même) avec son petit becquet carbone, ses petits miroirs de rétroviseurs spécifiques sur cette finition (plus petit que mon ancienne série 1) et sa double sortie d'échappement... ce coupé 2 portes passe presque inaperçue et c'est bien dommage.  Peut-être aurais t-il fallut élargir fortement les ailes pour s'en rendre compte ??
 

 

 

 
Ces 6 cylindres biturbo 306ch lui confèrent une fibre sportive à la 135i, caractère que viendront pas contredire des trains roulants réglés sur le mode plaisir...
  

 
Un bolide stupéfiant qui permet à la marque allemande d'ouvrir de nouveaux horizons. Car sur ce marché des "petites" sportives, les concurrents sont... inexistants. Les chronos de la 135i lui permettent de rivaliser avec la M3.
 

 

 

 
Autobild a publié un comparatif entre cette BMW coupé 135i et la dernière Porsche 911 (325 cv). 
 
La 135i, bien que dominée sur circuit (on pouvait s'y attendre) tient globalement la dragée haute à la 911 pour un prix 2,5 fois inférieur. Ainsi la petite BMW se permet de faire jeu égal sur le 0-100 et de carrément dominer (de peu) la 911 sur le 0-200 et sur l'ensemble des tests de reprise.
Le freinage de la BMW est presque aussi efficace que celui de la Porsche, et surtout, s'améliore à chaud (merci le multipiston qui vient de refaire son apparition chez BMW sur cette 135i). 
 
            BMW 135i  / Porsche 911 
 
0–100 km/h  : 5,3 s  / 5,3 s
0–160 km/h  : 12,2 s  / 11,7 s
0–200 km/h  : 18,8 s  / 19,1 s
Reprise
60–100 km/h  : 4,9 s (4ème)  / 5,8 s (4ème)
80–120 km/h  : 6,0 s (5ème)  / 7,4 s (5ème)
Circuit : 1,13:22 Min.  / 1,11:18 Min.
Poids  1548 kg  / 1530 kg
Répartition des masses.  52/48 %  / 38/62 %
Freinage
De 100 km froid  37,0 m  / 35,9 m
De 100 km/h chaud  35,9 m  / 35,5 m
Consommation durant le test – CO2  11,3 l270 g/km  / 11,8 l – 285 g/km

Après les photos et les chiffres, place à la vidéo qui a été tourné par ma femme (assise à l'arrière a la limite de vomir ) avec son téléphone portable : Écoutez la sonorité métallique qui accompagne les montées en régime... *98/

Cette 135i, que certains voient comme la digne héritière de la M3 E46. Et ne semble pas trahir ses origines.

A lire également :
- J'ai essayer la BMW série 7 (740d luxe)
- Essai de l'Audi A4 Avant 143 ch
- Essai du BMW X1 (xDrive20d)
- Essai BMW : 48 h en Mini One
- Essai de la BMW 635d de BlogAutomobile
- Cauet essai la Lamborghini Gallardo Spyder
- L'essai vidéo de la Peugeot 308 CC
- Essai auto Peugeot 207 RC Rallye

Repost 0
20 octobre 2009 2 20 /10 /octobre /2009 14:22

La série 7 marie raison et démesure... 5,08 de long, 1,91m de large un gabarit imposant mais un plaisir de conduite... je vous laisse imaginer...  


 

 

 

 

 

 
A bord de cette limousine luxueuse pour un petit essai de vingt minutes, je suis étonné par le silence du V8  et un agrément de conduite inégalé !
 

 
Je suis est malgré tout plus dorloté et assisté que jamais ; l’accès confort de série permet de déverrouiller et de démarrer la série 7 sans clé de contact, les quatre portes se referment automatiquement et en douceur lorsque leur ouverture n’est plus que de 6 mm, surveillance des angles morts, franchissement de la ligne continue, caméras de recul et de vision nocturne, 4 roues directrices... une facilité incroyable lorsqu'il faut braquer à une intersection, seize haut-parleurs pour profiter de la sono, station arrière multimédia, avec deux écrans de 9,2 pouces indépendants l’un de l’autre, est commandée via un Controller iDrive séparé et offre des possibilités de connectivité étendues, par exemple pour un ordinateur portable. De plus, les passagers arrière ont accès au système de navigation et à toutes les autres fonctions iDrive. Et j'en passe... 
  

 
Les premiers kilomètres effectués en ville mettent en avant le silence du V8, la souplesse de la direction et la douceur de la boîte automatique.
 

 
Même aisance sur autoroute, où le moindre coup d'accélérateur laisse sur place la majeure partie du trafic. Toujours aussi discrète à vitesse soutenue, la 740d laisse tout juste passer quelques bruits d'air à partir de 140 km/h.

La Série 7 740d est propulsée par un 8 cylindres en v 32 soupapes Turbo Diesel de 3901 cc de cylindrée (voire commentaire d'Anthony). C'est plus qu'il n'en faut pour animer vivement la 740.
 

 
Développant 258 ch à 4000 tr/min et fort de 61,1 mKg disponible dès 1900 tr/min, il autorise à la BMW Série 7 740d une vitesse de pointe de 250 km/h et permet d'abattre le 1000 mètres départ/arrêté en 28s7. L'étagement de sa boîte 6 Auto et son rapport poids/puissance de 8,3 kilos par chevaux permettent à la BMW Série 7 740d de revendiquer des reprises canon. D'un point de vue purement technique on peut relever une cylindrée de 488 cc sur chacun des 8 cylindres qui permet à la BMW Série 7 740d d'arborer 66 chevaux et 15,7 mKg par litre de cylindrée.


 

 
Côté du budget on note un prix d'achat indicatif de 88 550 € ainsi qu'une consommation de l'ordre de 12,1 l/100km. En conclusion, elle est très confortable, agréable à conduire et performante, la 740d apparaît - a mes yeux- comme l'élite des diesels.

Voilà pour les quelques impressions et photos de la série 7, après la BMW X1, ne manquez cette semaine aussi mes essais de la BMW 135i Performance et de la phénoménale BMW M6. Restez fidèle...

A lire également :
- Moteur de l'Année 2008 : Encore BMW !
- Essai du BMW X1 (xDrive20d)
- La dénomination des chiffres des modèles de la marque BMW
- La BMW 118d élue « Voiture écologique mondiale de l’année »
- Nouvelle BMW série 1 : Pleins feux sur l'EfficientDynamics
- BMW : Donner des couleurs à la vie
- Salon Francfort 2009 : BMW présentera sa magnifique et futuriste M1
- BMW : Jump for Joy (part 2), Munich répond à Ingolstad
- Les photos de ma nouvelle BMW Série 3 e90 alpinweiss

Repost 0
18 octobre 2009 7 18 /10 /octobre /2009 07:17

Voici donc mes premières impressions du nouveau modèle de la gamme BMW que je suis allé essayer hier après-midi sur les petites routes de Cappelle-la-Grande.

La nouvelle BMW X1 est le premier Sports Activity Vehicle (véhicule de loisirs polyvalent) Premium de la catégorie des compactes qui sortira le 22 octobre 2009. 



Alors au niveau extérieur : Design typiquement X et j'ai adorer le capot moteur aux contours marqués et la calandre droite.





4,45m de long, moins de 1700kg sur la balance, une garde au sol de 19,4cm et avec ces 2m76 d'empâtement il est le plus long de la catégorie des compactes. Ce véhicule accueille 5 personnes sans le moindre problèmes. Presque aussi grand que ma série 3.





La position de conduite légèrement surélevée me donne une excellente vue d'ensemble de la circulation. Remarquez les rétroviseurs énormes ! Personnellement j'aime pas...



Voici quelques photos de l'intérieur de l'habitacle... le ciel pavillon anthrazit, le cuir cuivré et le bois précieux ne me plais pas du tout .  Heureusement qu'il y a sur ce modèle le toit ouvrant panoramique en verre pour amener de la lumière dans l'habitacle....





Pour la première fois chez BMW sur un modèle X il est possible de choisir le mode d'entraînement de la BMW (ça c'est chouette pour baisser la facture) : 4 roues motrices xDrive ou propulsion sDrive typiquement BMW. 

Pour le moment le X1 proposera 3 moteurs diesel et un moteur essence. Version diesel la plus puissante, le X1 xDrive23d développant 204ch pour une consommation mixte de 6.3l/100km. Les deux autres variantes diesel, sDrive18d (136g CO2) et sDrive20d (139g CO2) déploient respectivement 143 et 117ch comme les moteurs des séries 1 et 3. Le 6 cylindres en ligne de la xDrive28i (219g CO2) développe 258ch et consomme en moyenne 9,4l/100km.

Le X1 mise comme le reste de la gamme BMW bénéficie de la combinaison gagnante du programme efficientDynamics ; moteur haute efficacité plus gestion intelligente de l'énergie. Arrêt et redémarrage automatique du moteur, récupération de l'énergie au freinage... leur présence va de soi sur le X1 !

Le X1 est une voiture qui se veut raisonnable et donc tendance. Pour moi, c'est un signe de changement de cap de la part du constructeur allemand. Il préfigure la voiture du futur. Habitué de la marque allemande je pense que ce véhicule a l'objectif de séduire un nouveau public qui ne veut plus rouler en gros 4x4 mais en crossover urbain...  

Ne manquez cette semaine aussi mes essais de la BMW 135i Performance, le moulin à vent BMW M6 et de la luxueuse BMW 740d. Restez fidèle...
Bon dimanche.

A lire également :
- Moteur de l'Année 2008 : Encore BMW ! 
- La dénomination des chiffres des modèles de la marque BMW
- La BMW 118d élue « Voiture écologique mondiale de l’année »
- Nouvelle BMW série 1 : Pleins feux sur l'EfficientDynamics 
- BMW : Donner des couleurs à la vie 
- Salon Francfort 2009 : BMW présentera sa magnifique et futuriste M1 
- La crise du secteur automobile touche désormais Audi et BMW 
- BMW : Jump for Joy (part 2), Munich répond à Ingolstad 
- Les photos de ma nouvelle BMW Série 3 e90 alpinweiss 

Repost 0

Présentation

  • : Glandouillage
  • Glandouillage
  • : Magazine wéb détente (geek, humour, clip, musique, environnement, économie, travail, sport, ciné....)
  • Contact

> Accueil < Me suivre sur Google +. Me suivre sur Twitter.Me suivre sur Facebook. 
translate in english Auf deutscher Sprache übersetzt in het Nederlands vertalen traducir en español

Recherche

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Archives

Suivre ce Blog

 Bookmark and Share
 
L'appli du blog sur votre iPhone/iPad ou Androïd :
ou flashez le QR CODE :
Recevez les dernières notes du blog par email :

Les petits plus

Augmenter la taille de la police :
Ctrl + molette haut
Diminuer la taille de la police :
Ctrl + molette bas

Participez à la vie de ce blog :

Référencer sur :
 Blogue Parade portail de syndication de contenu

Le fil d'information :

Programme TV

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Le Top des articles/visites