28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 19:02

- Essone (91) CG-661-AV Renault Megane 5 portes bleue.

- Alpes-Maritimes (06) CG-682-AV Renault Megane 5 portes gris anthracite (logo bébé à bord sur la lunette arrière !)

- Bouches-du-Rhône (13) x 2 CG-840-AV Renault Megane 5 portes couleur champagne (beige) qui est utilisée par la brigade CRS nord.

- Calvados (14) CF-973-ZH source lepaysdauge.fr (précédemment CD-792-RV) PA Gendarmerie de Pont-l’Evêque

- Haute-Garonne (31) CG-866-AV (dép 31) Renault Megane 5 portes couleur gris métallisé utilisée par la Police. ladepeche.fr confirme également la présence de ce véhicule avec cette plaque.

- Gironde (33) Renault Megane 5 portes grise utilisée par l’EDSR Gendarmerie Gironde.

- Ille-et-Vilaine (35) x2 CG-767-AV (dép : 35) Renault Megane 5 portes bleue/grise.

- Loir-et-Cher (41).

- Loire-Atlantique (44).

- Loiret (45) CG-734-AV Renault Megane 5 portes noire.

- Moselle (57) CG-701-AV Renault Megane 5 portes grise utilisée par CRS 30/PC autoroutier de Moulins-lès-Metz.

- Nord (59) Renault Megane 5 portes utilisée par la Gendarmerie de Roye.

- Oise (60).

- Pyrénées-Orientales (66).

- Rhône (69) CG-792-AC Renault Megane 5 portes de couleur noire.

- Paris (75) CG-792-AV (dép : 75) Renault Megane 5 portes marron.

- Somme (80).

- Vaucluse (84).

Source : http://abcmoteur.fr/pratique/radars-mobiles-embarques-recensement-plaques-immatriculation/

Repost 0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 15:38

Repost 0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 12:33

Google Street View permet depuis jeudi une visite virtuelle de Namie, ville abandonnée après la catastrophe nucléaire, près de Fukushima au Japon. Une ville d'autrefois 21 000 habitants et plus un habitant aujourd'hui. Le temps s'y est arrêté, le 11 mars 2011, jour de l'accident à la centrale que l'on peut apercevoir des toits de la ville.

"Le monde bouge, regarde vers l'avenir. Mais ici le temps s'est arrêté", écrit Tamotsu Baba, le maire de Namié, sur un blog de Google Japan. "J'espère que ces vues des rues feront comprendre aux générations futures ce que le grand tremblement de terre et le désastre nucléaire ont fait ici". Les clichés ont été pris en mars 2013.


View Larger Map

Repost 0
28 mars 2013 4 28 /03 /mars /2013 09:04

Repost 0
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 15:38

Ici je recense les erreurs les plus courantes, celles les plus évidentes, celles qui génèrent des coûts en € ou en heures par le manque de préparation...

Extrait du podcast que j'ai réalisé sur le sujet :
- Erreurs de préparation : pas fait de plan d'implantation, donc pas d'observation de son terrain et de son potentiel ni de ce qui serait faisable pour un vrai grand aménagement paysager et pas la juxtaposition de trucs achetés, plantés au hasard, qu'il faudra couper, démonte ... car c'est pas au "bon endroit".
- Du coup ne pas avoir pris en compte le passé, c'est à dire, où sont enterrés les réseaux (arrivée d'eau, arrivée électrique, eaux usées, eaux pluviales, drains de la fosse septique, s'il y a lieu, position de la fosse.
- Regardé la course du soleil, les zones de circulation du vent, c'est essentiel pour du confort à long terme.
- Prévu le futur, la piscine, le spa, les jeux pour les enfants, pas de plan donc pas de préparation, ou alors, "ben la tonnelle, elle sera sur la terrasse, pardi !"
- Réfléchir également à l'esthétique de l'ensemble avec la maison, maison moderne, ancienne, pergola bois, acier ou aluminium, une pergola massive ou très fine, et la couverture je le démonte ou pas l'hiver.
- Si la pergola est basse, l'hiver ça va faire sombre même avec des lames qui pivotent, et si je prévoyait plutôt une couverture démontable comme un bâche thermique (Rayflectiss).
- J'ai oublié les formalités à la mairie, que dit le POS, le PLU, est ce que je peux me contenter d'une déclaration en mairie, quelle est la limite 20 m², 40 m², ça dépend de la mairie, ça serait chouette que les voisins acariâtres me fassent pas tout démonter parce que j'ai pas fait la déclaration ou le permis de construire. Oui mais je m'entends bien avec les voisins. Oui mais un voisin, ça mute, ça part, ça vend et on choisit pas les prochains voisins...

Allez écouter le podcast, c'est mieux, là, c'est en vrac...

Repost 0
David Nathalie FROCHOT - dans Trucs & Astuces
commenter cet article
27 mars 2013 3 27 /03 /mars /2013 15:07

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 13:58

- Spanghero, l'entreprise de Castelnaudary (Aude) en première ligne dans le scandale de la viande de cheval, est à nouveau dans la tourmente après la découverte par les services vétérinaires de 57 tonnes de viande de mouton britannique interdite à l'exportation.

- L'OCDE voit une croissance française de 0.1% contre 0.3% dans une précédente estimation et un déficit à 3.5% pour 2013, enfin le chômage devrait se stabiliser à 11.25% en fin d'année.

- Samedi vers 22h00, entre 20 et 30 voyous ont attaqué un RER stationné en gare de Grigny-centre (Essonne). Ils sont entrés dans la rame et s'en sont pris aux voyageurs qui s'y trouvaient pour les forcer à leur remettre portables et argent.

- Ébranlé par le départ forcé du ministre du Budget Jérôme Cahuzac, Jean-Marc Ayrault va devoir défendre mercredi son gouvernement contre une motion de censure de l'UMP, soucieuse de tirer au maximum parti de la mauvaise passe que traverse l'exécutif.

- L'ancien président de la République, Nicolas Sarkozy, soupçonné d'avoir profité des largesses de Liliane Bettencourt pour financer sa campagne de 2007, a été mis en examen jeudi pour "abus de faiblesse". Son avocat Me Thierry Herzog estime que son client a reçu un traitement "scandaleux".

- Centrafrique ; la coalition rebelle Séléka a annoncé son intention d'entrer dans Bangui, appelant "au calme", après avoir forcé le barrage de Damara, dernier verrou situé à 75 kms de la capitale. La France a envoyé un nouveau contingent de 300 militaires pour protéger les ressortissant français.

- Le président syrien Bachar al-Assad a condamné l'attentat suicide qui a tué un célébre dignitaire religieux sunnite favorable au régime et 48 autres personnes à Damas, s'engageant à nettoyer le pays des extrémistes.

- Chypre : d'âpres négociations se tenaient vendredi sur le plan de sauvetage de banques et de l'économie chypriote que Nicosie doit présenter d'ici lundi à ses partenaires européens, l'option d'une aide russe ayant été repoussée.

- L'école en bateau : la Cour d'assises des mineurs de Paris a condamné vendredi soir le fondateur du projet pédagogique, Léonide Kameneff, 76 ans, à 12 ans de réclusion criminelle pour viols d'enfants.

- Décès d'un candidat de 25 ans, Gérald Babin, au jeu télévisé de TF1 "Koh-Lanta", la saison 2013 au Cambodge est annulée.

- Le pape François et son prédécesseur Benoît XVI se sont retrouvés samedi dans la résidence pontificale d'été de Castel Gandelfo, au sud de Rome, une rencontre inédite et historique de l'Église catholique.

Repost 0
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 13:00

 

Le principe même du régime est voué à l'échec si vous voulez perdre du poids. Sans oublier qu'il va endommager votre santé, perturber et déboussoler votre corps, et vous donner une mauvaise perception de l'alimentation où ceux qui se contraignent et mangent des salades sans goût peuvent être minces et ceux qui aiment la bonne nourriture sont punis par elle, en surpoids, obésité ou souffrant de nombreuses maladies. Ce système n'est pas valide ni utile dans votre vie.

Oubliez cette idée qu'une alimentation doit être restreinte, triste, forcée pour vous faire retrouver un corps qui vous met à l'aise et qui est en bonne santé aussi. Oubliez aussi cette idée de « récompense après l'effort » où après avoir souffert, s'être privé.

Le système de fonction du corps humain :

La question posée est pourquoi vous prenez du poids, pourquoi vous devez changer votre perception de l'alimentation pour réussir à vous débarrasser ces kilos superflus et ce sentiment de détresse qui vous envahit quand vous regardez votre corps. Il ne vous punit pas, il n'est pas votre ennemi, votre corps ne cherche qu'à guérir et à être à l'optimum de ses capacités.
Pourquoi les régimes sont-ils par essence voués à l'échec ? Depuis toujours, on obsède femmes et hommes sur leur poids, pour mieux leur resservir par la suite des recettes miracles et des « régimes » prêts à l'emploi. Par manque d'information ou par excès de mauvaises informations, vous finissez par vous tourner vers un régime lorsque vous sentez que vous devez perdre du poids. Votre logique est simple : « j'ai un excès de poids/de graisse/de masse, je vais me priver, ce qui va forcer mon corps a utiliser ses réserves, me libérant de cet excès ». Et si vous suivez le programme à la règle, votre régime est sûrement accompagné d'une activité physique intensive. Vous vous poussez à courir, ou aller à la piscine. Mais, notre corps pense tout à fait différemment.
Si vous entreprenez un régime, que vous êtes motivé, vous mangez moins, que vous faites de l'activité physique, imaginez que vous perdez 5, 10, 15 kilos. Mais votre corps a subit une très (très) forte pression physique, mentale, de rationnement alimentaire, de contrainte. Le corps interprète ce changement de comportements et de mentalité comme une préparation à la disette, à une période de vaches maigres. Et il attend très patiemment le moindre retour d'aliments caloriques qu'il s'empressera de stocker, de sécuriser, ce qui vous fera très rapidement reprendre tout le poids perdu après un régime.

Quelle solution pour une perte du poids durable :

La meilleure stratégie est celle de l'ajout progressif. Arrêtez de penser en termes de calories, protéines, glucides, privations. Votre seule mission : vous devez progressivement ajouter des bons aliments, sans penser au reste. Vous préparez votre repas habituel, et si vous ajoutiez une salade de concombre ? Quelques poireaux ? Du persil frais sur cette sauce ? Ce matin au lieu de boire mon café habituel, et si je me préparais un jus naturel ? Et si je remplaçais ce morceau de viande par des lentilles ?
Bref, rajoutez des aliments provenant du monde végétal : légumes, légumineuses, noix, fruits, huiles végétales. Ne serait-ce qu'en matière de légumes et de légumineuses, vous avez déjà un choix très large, des goûts très différents et des possibilités de cuisine infinies. Préférez-les frais, préférablement de saison, d'origine biologique et locale.

Vous êtes en surpoids, mais votre corps a faim :

C'est le cas pour tous, en surpoids ou pas. Quand nous mangeons, nous devons cesser de remplir, de bourrer, de caler notre ventre (et nos sentiments par la même occasion). Quand nous mangeons, nous devons nous nourrir.
Si vous voyiez une plante mourir, vous ne lui jetteriez pas tout ce qui vous traverserait par l'esprit dans l'espoir de la faire vivre: une tomate, une chaussure, du jus. Non, vous savez qu'une plante a besoin d'eau et de soleil pour vivre, et c'est ce que vous lui donnez. Pourquoi ne faisons nous pas la même chose avec notre corps? Nous n'allons jamais nourrir notre corps à base de produits gras, transformés, vidés de leur intérêt. Peut être nourrissons nous notre palais, qui se délecte de ces saveurs. Et encore, seulement parce que notre palais n'a pas été éduqué à expérimenter la saveur incroyable que contiennent déjà tous nos aliments sur terre.
Alors votre corps meurt de faim. Même si vous pouvez peser plusieurs centaines de kilos. Vous ne le nourrissez que de calories, pas de nutrition.
La nutrition, à l'inverse, n'est pas lourde, elle est ultra efficace et légère. Quand vous mangez une salade, avec quelques noix, une bonne huile pleine de vitamines, quelques légumes, du riz : c'est si léger à manger et à digérer, pourtant c'est un stock rempli de nutrition et de guérison pour votre corps.

Cliquez ici pour en savoir plus.

Repost 0
David Patrick Wetbert - dans Santé
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 10:49

"Place de l’opéra", est le second titre extrait de la première bande originale de Paris, appelée ElleSonParis. Cette ballade, interprétée par Elisa Tovati, portée par des violons, vous conduira jusqu’à l’une des places les plus emblématique de la capitale française. Ce nouveau single continue ainsi le fabuleux voyage dans les rues de Paris, où chaque arrondissement nous rapporte son histoire.

"ElleSonParis" est l’album qui à ce jour décrit le plus poétiquement possible la ville de Paris. Avec ses rythmes variés et ses textes originaux, cette compilation sortie le 04 mars dernier ne va pas cesser de vous surprendre et de vous séduire.

Je vous invitent aussi à découvrir les images du showcase donné au Lutetita :

Repost 0
24 mars 2013 7 24 /03 /mars /2013 12:53

Le titre de l’album « Right Place Right Time » (Au bon endroit au bon moment), qui sortira le 1er avril (en précommande sur Amazon), résume bien ma carrière jusqu’à présent. Je travaille dur dans tout ce que je fais, je reste fidèle à ce que je ressens, c’est comme ça que tout s’est mis en place. C’est le sentiment qu’exprime cet album, un ensemble de chansons pop entraînantes. En plus, j'ai encore une fois choisi une direction différente. » Olly Murs.

Bienvenue dans l’univers d’Olly Murs, l’une des pop stars les plus brillantes de la dernière décennie. En seulement deux ans, il a réalisé deux albums double disque de platine, qui ont donné naissance à pas moins de trois singles nº1 des ventes en Angleterre et trois tubes présents au Top 20. À l’instar de Ed Sheeran et de Example, Olly Murs est le seul artiste masculin récent à être la vedette d’une tournée des stades déjà complète, ainsi que l’un des noms incontournables des plus grandes scènes de festival.

On ne peut pas devenir un tel phénomène sans savoir sans cesse s’améliorer. Le troisième album d’Olly Murs, "Right Place Right Time", est un ensemble de 12 chansons qui élève le niveau qu'il avait déjà établi dans les précédents. Ses chœurs sont incroyablement plus accrocheurs, ses paroles plus sincères… et le disque possède sa touche classique d’auteur et chanteur professionnel, qui a le talent de créer de la musique pour tout le monde, de 7 à 77 ans. Olly Murs insiste : « Je voulais que l'album soit brillant du début à la fin, de chanson en chanson ». Il y est parvenu ; et choisir des tubes à succès s’annonce simple comme bonjour.

Si son précédent album, "In Case You Didn’t Know", a permis à Olly Murs de s’affirmer en tant qu’auteur-compositeur, "Right Place Right Time" le consacre à son plus haut niveau de création de chansons. Cette création a eu lieu grâce à des sessions d’écriture avec des co-auteurs habituels et nouveaux. « J'ai beaucoup plus de choses à dire », explique Olly Murs. « De plus, j’ai un an d'expérience supplémentaire et je suis impatient que le public entende mes nouvelles idées. » « Je déteste dire que ma musique est plus « mature », parce que je n’ai pas changé, mais je sens que mon écriture est plus assurée et je savais où je voulais aller en tant qu’artiste avec cet album. J’ai essayé de créer des morceaux emblématiques et j’espère que cela me permettra de toucher un public plus large. »

Les sessions d’écriture ont commencé en mars, avec l’idée originale d’Olly Murs d’apporter à sa musique une touche plus funk inspirée de Jamiroquai et Maroon 5. « Je n’ai pas envie de faire le même style sur chaque album », s’enthousiasme-t-il. « J’avais toujours dit que je voulais faire un album style Motown, mais après quelques morceaux je me suis dit « Changeons tout ça ». Cette excitation se ressent aussi dans son album. On sent la présence du funk, sur la première chanson incendiaire "Troublemaker", mais aussi sur "Hey You Beautiful" et le morceau pétillant "What A Buzz". Mais on ressent également une certaine tendresse dans ces titres ; et même une passion profonde au moment où il évoque la recherche de l’amour dans "Sliding Doors" et "The One".

Si vous recherchez de la musique au son emblématique, il vous faut écouter l’éblouissant "Army Of Two", qui vous prouvera l’évolution d’Olly Murs sur cet album. Dans la lignée de "Millenium" de Robbie Williams et du "Freedom" de George Michael, cet album montre la façon sublime qu’a Olly Murs de capturer l’intimité qu’il partage avec ses fans. Comme il l’explique, « Je voulais écrire une chanson évoquant mes fans, qui ont fait preuve d’un soutien incroyable pendant ces trois dernières années, dans l’esprit de Take That ou Coldplay. Écrire cette chanson a été une expérience sensationnelle et je suis impatient de la chanter sur scène ! ».

Puis, il y a le troublant "Dear Darling", qui fait partie des trois morceaux, avec "The One" et "What A Buzz", coécrits avec Ed Drewett, co-créateur des titres "Glad You Cam"e et "All Time Low" pour le groupe The Wanted. Chanteur également originaire de l’Essex, des amis communs avec Olly ; le duo paraissait évident. « Être amis nous a aidé car nous avons passé des semaines à discuter avant d’écrire Dear Darling », se souvient Olly Murs. « On restait assis pendant des heures, à évoquer de vieilles relations et leurs anecdotes. » « Ce titre parle d’une lettre écrite à une personne et décrivant mes sentiments après avoir perdu quelqu’un ; et de l’autre côté du miroir se trouve la chanson The One, qui décrit une relation avec une personne qui vous repousse parce qu’elle traverse une période sombre. Ce n’est pas le genre de chansons que l'on attend de ma part et de celle de Ed, car nous sommes des personnalités pétillantes, mais nous avons réussi à nous ouvrir l’un à l’autre. »

Le magnifique titre "One Of These Days" est le résultat de la première session d’écriture à Los Angeles, avec Andrew Frampton, Steve Kipner et Julian Bunetta, le trio à l’origine de tubes pour "The Script", Cheryl et JLS. « Leur studio se trouvait dans un canyon au milieu de nulle part », sourit Olly. « Je vais apprendre le piano pour pouvoir jouer cette chanson en tournée. »

Mais la vitalité d’Olly Murs s’exprime aussi pleinement, par exemple dans "Troublemaker", qui raconte comment chaque homme a dans sa vie une fille à problèmes. C'est également le seul titre à accueillir un invité, et pas des moindres, Flo Rida. « Je ne tiens pas à organiser des collaborations juste pour le principe », souligne Olly Murs. « Mais Flo amène au morceau ces 10 % d’énergie en plus, les mêmes qu’apportait Rizzle Kicks à Heart Skips A beat. Sa personnalité, présente à la fois dans son rap et son propre personnage, correspond tellement bien à la chanson ! J’ai d’ailleurs accepté de participer à l'album de Flo en échange. » Loin de calmer le jeu, "Troublemaker" capture à la perfection le côté amusant de la vie d’Olly Murs. « Elle est écrite d’expérience », affirme-t-il en souriant. « Je suis persuadé que beaucoup d’hommes ont rencontré au cours de leur vie des filles qui leur ont causé des problèmes. Normalement on ne devrait pas les aimer, mais il y a quelque chose qui nous obsède, un éclat dans leurs yeux qui nous attire. Elles ne sont pas bonnes à marier mais on ne peut pas s'empêcher de les chercher. »

Le défilé continue sur "Loud And Clear", un adieu à la fille qui a brisé le cœur d’Olly, évoquée dans son premier single devenu nº1 en Angleterre, "Please Don’t Let Me Go", et qui est réapparue dans le titre éponyme de "In Case You Didn't Know". « Elle n'a pas été là quand j'avais besoin d'elle et cela m'a vraiment brisé », raconte Olly. « Mais je suis toujours là et le morceau Loud And Clear décrit le fait que je suis passé à autre chose. » « J’ai toujours aimé les chansons à l’écriture décontracté, et cet album renferme quelques tournures de langage typiques d’Olly Murs. Ça me ressemble. »

Il s’agit d’un ensemble de morceaux né de la confiance amenée par cette tournée de stades du début de l’année. Au cours de cette tournée, le talent de mise en scène naturel d'Olly Murs lui a permis d'effectuer la transition depuis les salles de concert sans problème. « Les stades représentent les meilleurs endroits pour un artiste », déclare-t-il, tout sourire. « Avoir 20 000 personnes au creux de votre main pendant 1h30, les voir danser et rester suspendus à vos lèvres, était incroyable. Ça a été une véritable opportunité pour moi de toucher d’autres personnes, que ce soit des filles entraînées par leurs copines, des garçons entraînés par leur petite amie ou des parents accompagnant leurs enfants. Impressionner un public qui ne m'aimait peut-être pas auparavant était un vrai défi. Vous pouvez toujours essayer de convaincre quelqu’un jusqu’à ce qu’il vous voit en concert. »

« Accompagner One Direction sur leur tournée américaine m’a également aidé. Ils sont brillants et m’ont donné des bases solides pour démarrer, même si c’est encore le début. »

De retour sur les écrans anglais, aux côtés de Caroline Flack, pour incarner le formidable duo de Xtra Factor, Olly Murs a décliné de nombreuses autres propositions de présentateur télé pour se concentrer sur son troisième album. Comme son titre l’indique, c’était la bonne décision. Autrement dit, selon Olly : « Il y a 12 grandes chansons. C'est un excellent aboutissement ». Au bon endroit, au bon moment. Le bon chanteur, les bonnes chansons.

Repost 0

Présentation

  • : Glandouillage
  • Glandouillage
  • : Magazine wéb détente (geek, humour, clip, musique, environnement, économie, travail, sport, ciné....)
  • Contact

> Accueil < Me suivre sur Google +. Me suivre sur Twitter.Me suivre sur Facebook. 
translate in english Auf deutscher Sprache übersetzt in het Nederlands vertalen traducir en español

Recherche

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Archives

Suivre ce Blog

 Bookmark and Share
 
L'appli du blog sur votre iPhone/iPad ou Androïd :
ou flashez le QR CODE :
Recevez les dernières notes du blog par email :

Les petits plus

Augmenter la taille de la police :
Ctrl + molette haut
Diminuer la taille de la police :
Ctrl + molette bas

Participez à la vie de ce blog :

Référencer sur :
 Blogue Parade portail de syndication de contenu

Le fil d'information :

Programme TV

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Le Top des articles/visites