2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 15:35

Repost 0
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 12:12

Il semble que de nos jours il y ait beaucoup de personnes qui connaissent cette forme de démarche spirituelle qu'est la méditation. Une pratique simple de la méditation, accessible à tous, peut aider à retrouver le calme de l'esprit, peut aider à affronter différemment les soucis liés à votre travail, à votre famille et voir autrement le monde autour de vous. Une méditation positive peut aussi vous aider à retrouver une harmonie autant mentale que physique et influer aussi sur votre santé. Tentez de retrouver cette tranquillité de l'esprit si précieuse en sachant comment pratiquer la méditation, c'est quelque chose que vous pouvez envisager de faire tranquillement depuis chez vous pour retrouver un état d'esprit positif !

Comment pratiquer la méditation

Bien que beaucoup de gens imaginent que le fait de méditer ne peut représenter qu'un moine tibétain, revêtu d'une toge orange, la tête rasée et en plein recueillement, il faut reconnaître que la méditation ne s'adresse pas exclusivement qu'à des prêtres tibétains, et qu'il y a énormément de gens qui, sur tous les continents, pratiquent régulièrement la méditation. 
La méditation qui serait originaire de l'hindouisme de tradition védique.
Essentiellement pratiquée dans les religions orientales, la méditation est maintenant largement établie dans la culture occidentale.
Il apparaît qu'aujourd'hui, beaucoup de personnes pratiquent cette démarche de l'esprit qu'est la méditation. Une pratique simple de la méditation, accessible à tous, peut aider à retrouver le calme de l'esprit, peut aider à faire face aux soucis quotidiens et voir autrement le monde autour de vous. La pratique d'une méditation positive peut aussi vous aider à retrouver une harmonie autant mentale que physique en influant également sur votre santé. Essayez de trouver cette paix de l'esprit si précieuse en sachant comment pratiquer la méditation, et cela vous pouvez le faire à moindre frais à votre domicile !
A ce jour, il semble que les gens qui pratiquent la méditation le fassent pour atteindre au calme de l'esprit, chasser le stress et recouvrer la santé, dans une démarche orientée vers leur développement personnel.
Mais pour savoir comment pratiquer la méditation, comment débuter ?
J'ai découvert il y a peu un livre de Victor Davich qui raconte que méditer peut être fait par tout le monde, simplement. Son livre est intitulé : "La méditation en 8 minutes". Lire cet ouvrage est un excellent moyen pour débuter la méditation quand on ne sait pas par où commencer.
La meilleure des choses à faire, c'est de faire avec ces pensées qui tournent dans votre esprit, qu'elles soient positives ou négatives, de les oublier pour débuter votre apprentissage facilement. Si vous avez l'occasion d'essayer le programme de "8 minutes Méditation", vous verrez qu'il faut commencer par approcher cette démarche, une minute à la fois.
Même si la pratique de la méditation parait relativement simple, vous n'y avez peut-être pas prêté attention mais votre esprit est en perpétuel vagabondage, faites attention à lui, il risque de nuire à votre concentration... Pour éviter cet écueil, il vous suffit de vous recentrer sur votre respiration, c'est l'étape préliminaire à la méditation. Prêtez attention à vos inspirations et expirations. En pratiquant régulièrement, la méditation deviendra un plaisir.
Important ! Si votre esprit s'envole et qu'il divague vers d'autres pensées, recentrez-vous à nouveau sur votre respiration. Après tout, la méditation est une question de concentration. Si vous sentez votre esprit s'égarer, il vous est toujours possible de vous reconcentrer, calmement, pour reprendre votre méditation. Ne lâchez rien, continuez à pratiquer régulièrement, simplement.

Ph. Dubreuil Editeur Internet & Auteur Créateur d'un site sur l'apprentissage de la pratique de la méditation.

Repost 0
David Philippe Dubreuil - dans Santé
commenter cet article
1 avril 2013 1 01 /04 /avril /2013 10:18

Après le succès de son single "WatiBigali", Big Ali revient avec le titre "Cœur de Guerrier" sur lequel il est accompagné de Youssoupha, Corneille & Acid.

Ce second single est extrait de l’album "Urban Electro" qui sortira le 13 mai prochain.

 

Big Ali est né et a grandi dans la capitale du Hip-hop, à New York City dans le Queens. Il écrit ses premiers textes à huit ans, et développe rapidement une réelle passion pour la culture Hip-hop et la musique en général. Cette passion le pousse à monter son collectif de Dj’s appelé World Famous Vynil Squad, avec qui il commence à enregistrer ses premiers titres. Avec plus d’une corde à son arc : M.C, Rappeur, Auteur, Compositeur, D.J,… Big Ali, enregistre des centaines de party breaks pour la célèbre maison de disques AV8. Dans la foulée, il travaille sur de nombreuses émissions radios telles que Full Throttle, émission nationale aux Etats-Unis animée par son ami Jumpoff animé par les légendes de MTV, Ed Lover et Doctor Dre. Sensible et toujours à l’écoute de la rue, il anime également l’émission The Magic Hour de l’université de Vassar à New York, et reste présent sur internet 24h/24 via la station vynilsquad.net.

Considéré comme l’un des plus grands MC, Big Ali a pour réputation de "mettre le feu" partout où il passe. Il a débuté sur scène en assurant les premières parties de nombreuses stars internationales telles qu’Usher, Nelly Furtado, Christina Aguilera, Naomi Campbell ou encore Madonna… Aujourd’hui Big Ali tourne dans le monde entier, et est passé par les plus grands clubs aussi bien aux Etats-Unis, en Asie, en Amérique latine ou encore en Europe. Chaque été, Big Ali assure des tournées de plus de 70 dates, à travers le monde (Europe, Polynésie, Afrique du sud…), est également depuis plusieurs années MC au Festival De Cannes, et en résidence chaque été au V.I.P Room de Saint-Tropez.

Depuis 2001, Big Ali séjourne régulièrement en France, qu’il a baptisée "son deuxième chez lui". C’est suite à sa rencontre avec le DJ français DJ LBR, qu'il découvre Paris, où ses disques font déjà un véritable tabac en clubs. De là, il participe à différents projets et partage de nombreux succès avec des artistes français tels que Kool Shen "Shoot for my people", Anguun "Elevation" en 2008, Jean-Roch "Can you feel it" en 2004, Bob Sinclar "Rock This Party" en 2007, Rhoff "Au delà de mes limites" en 2008…

Sans oublier les succès liés à RAI N B Fever aux côtés de Kore et Skalp, Leslie, Magic System "C Chô ça brule" en 2006 puis Sinik "Bienvenue chez les Bylkas" en 2008…

Et dernièrement ses collaborations avec Lucenzo sur le hit qui l’a révélé "Vem dançar Kuduro" plus de 25 millions de vues sur youtube, n°1 des clubs en Europe… ou encore avec Fatal Bazooka sur "Ce matin va être une pure soirée" dont le clip a également été visionné plus de 25 millions de fois.

Big Ali a sorti son premier album "Louder" en mai 2009, qui a été commercialisé dans plus de 20 pays. De nombreux producteurs, artistes français et internationaux tels que Kat Deluna, Beenie Man, Dollarman, Florent Pagny ou encore Salomé de Bahia y ont collaboré. "Hit The Floor", le premier single s’est classé n°1 des club en France. Son second tube "Neon Music" connait quelque mois plus tard le même succès en Europe, et notamment en France où il a été le morceau le plus joué en clubs cette année là.

"Hit The Floor" et "Neon Music" ont été écouté plus de 15 millions de fois sur youtube.

Depuis 2010, il anime chaque vendredi soir, son propre show The Big Show sur NRJ.

Actuellement le MC new yorkais finalise son deuxième album, "Urban Electro" qui promet plein de surprises !

Repost 0
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 08:52

Chaque poète possède au fond de son coeur une grande place pour le sentiment d'isolement, d'éloignement, de vouloir être seul au moins de temps à autre. Car pour écrire il faut être seul, il faut être avec soi seulement. Rien qu'avec soi, puisque l'écriture en général et l'écriture poétique en particulier est le fruit de la solitude. Mais la solitude ici est un état de richesse, où l'âme peut créer son monde imaginaire, un monde plein d'amour et d'amitié, un monde plein de beauté et de bonté. La solitude mène aussi vers le chemin de cris. Pour être entendu de loin il faut crier de joie ou de tristesse. Mais le poète crie pour créer un monde d'honneur, un monde de bonheur.

Et puisque « le bonheur n'est pas inscrit dans le programme de la civilisation » selon Roland Jaccard dans son livre « L'exil intérieur », alors chaque poète crie d'une façon particulière, avec une haute voix ou avec une basse voix, mais l'essentiel qu'il crie, et son cri reste éternel, puisqu'il est s'écrit par des mots.

C'est pour cela que le poète Thierry Waser a intitulé son recueil de poèmes le « Chemin de cris », car ce chemin là est un chemin de poésie, ou au moins est un chemin qui mène à la poésie. Un chemin qui le pousse vers la rencontre de soi-même à travers les mots, les symboles et les rêves mêmes.

C'est vrai que le malheur et l'angoisse laissent leur trace forte sur l'esprit du poète même dans sa solitude en le poussant à regarder le monde avec un oeil pessimiste, mais grâce à l'écriture, et surtout à l'écriture poétique, le poète peut trouver son calme intérieur et son équilibre sentimental. Pour ces raisons là, le poète Thierry Waser déclare dans la préface de son recueil de poèmes « Chemin de cris », qu'il écrit pour, avant tout, pour lui-même, pour trouver son propre chemin dans la vie. Ainsi il dit à propos de cela ces mots frappants : « Mais vous l'avez compris, c'est avant tout pour moi que j'écris. Alors j'ose vous demander un peu d'indulgence. Je ne revendique aucune excellence littéraire. Par contre je vous promets l'authenticité de mes sentiments, et l'amour des mots. J'espère que ce premier livre trouvera en vous un quelconque écho ». Et puisque chaque cri a un écho, et surtout s'il est un cri poétique, voilà notre écho. Un écho qui en train de regarder de près ces beaux poèmes.

Dans le poème intitulé par « Matin de renaissance », le poète décrit son état d'âme de cette façon qui fait l'éloge d'une renaissance souhaitée, une renaissance après un temps d'angoisse et de malheur :

« Où que me mènent
Les tressauts de l'angoisse
Un jour viendra la fin
De ce trop long voyage
Au coeur de ma solitude »

Certes, après chaque été, il y a un printemps, où les oiseaux chantent leur amour, où les poètes peuvent écrire leurs poèmes et chanter leurs chants.

Ces chants qui font l'éloge de la vie dans toute sa richesse et sa diversité.

Ainsi notre poète nous offre, lui aussi, ses chants qui commencent par la vision de la lumière. La lumière qui n'est que « la vie conscience » selon le grand dictionnaire des symboles et des mythes », la lumière est identifiée à l'esprit, à la connaissance directe, et l'expression d'énergies spirituelles et vitales.

La lumière est un symbole du soi, centre de la personnalité, traduction d'un état d'âme dépassant la sujétion au Moi individuel, selon toujours le même dictionnaire. C'est pour cela que le poète voie la lumière à travers ses visions réelles et ses rêves imaginés.

« J'ai vu la lumière
Astre tourbillonnant d'inanité
Et la lumière m'a pris, enveloppé, et sans bruit me voilà projeté sur la
Scène d'un improbable spectacle. Quelqu'un, dans la pénombre, secoue
En riant de drôles de cloches au son cristallin
La mer est calme
Je le sens bien. »

Quant le poète a vu la lumière, son chemin est devenu clair, et son univers est devenu lui aussi très vaste et très riche. Car la lumière lui a donné du courage pour voir le monde tel qu'il est. Pour voir ce monde où la mer est devenue calme. La mer qui est le symbole de « la dynamique de la vie, tout sort de la mer et tout y retourne : lieu des naissances, des transformations et des renaissances. »

En plus, le poète dans son deuxième chant voit ce monde là, avec des yeux ouverts. Il voit l'horizon, et qui dit l'horizon dit la rencontre imaginaire du ciel et de la terre, de l'âme avec le corps. Le poète dit à propos de cela ces beaux vers :

« Après l'éveil
Lorsque les yeux ouverts
L'horizon s'ouvre enfin
Vient le moment ultime, vaste peinture rupestre d'un monde inarrêtable.
Tout commence par la fin, unique certitude : un jour viendra le dernier
Battement de paupières
Premiers pas
Sur une route lumineuse
Où seul le chemin compte »

Oui c'est vrai que le chemin seul qui compte dans l'esprit du poète, puisque ce chemin même, qui lui mène à la ville de la poésie. Et le poète, en prenant ce chemin, ne peut pas et il ne veut pas, bien sûr, brûler ses ailles. Il veut arriver à cette ville mythique à tout prix.

Alors, pour accompagner le poète dans son voyage imaginaire, lisez ces poèmes. Ils sont beaux.

Croyez-moi ! Découvrez vite Thierry Waser : « Chemin de cris » éd. Mille Poètes LLC. USA 2007.

Repost 0
David Noureddine Mhakkak - dans Littérature - Poésie
commenter cet article
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 08:03

Le groupe de rock Clownage est de retour après un premier album et, plus d'une centaine de dates en France (Le Trabendo, la Boule Noire…) et à l’étranger (New York). Dans ce nouvel album "Trails" à paraître le 29 avril, les influences évidentes du groupe explosent, des "Foo Fighters" aux "Queens of the stone Age" en passant par "Trail of Dead". Un son puissant, des titres originaux et ambitieux, telle est la signature de Clownage qui nous dévoile en clip l’imparable "Trail" :

Après un premier album sorti en 2009, le groupe Clownage a tourné en France dans des centaines de salles (dont quelques salles prestigieuses à Paris comme l’Alhambra ou le Trabendo) et leurs morceaux ont déjà été diffusés sur des radios tels que Oui FM, Radio Néo...

En 2010 le groupe change de direction avec l’arrivée d’un nouveau guitariste et se crée une nouvelle identité en s’inspirant principalement de la scène rock actuelle américaine.

Clownage sort un EP en 2011 ; s’ensuit une tournée en France et à New York.

En 2012 le groupe est de retour en studio pour l'enregistrement d'un nouvel album, "Trails", produit en collaboration avec Mike Major (At the drive-in, Sparta) et Charles de Schutter (Superbus, Pleymo). Ce nouvel album exclusivement en Anglais est composé de 11 titres puissants, subtils et magnétiques. Le morceau d’ouverture, "Trail" est révélateur de l’identité du groupe et donne le ton de l’album : punchy et mélodique.

Des titres comme "The game" évoquent l’influence rock US de groupes tels que les Foo Fighters ; une influence que l’on retrouve notamment dans l’énergique "Apo" et son refrain efficace. Puis le quatuor, inspiré entre autre par les Smashing Pumpkins, nous dévoile une facette plus mélancolique et poétique avec "Soma". Clownage s’accorde ensuite une parenthèse avec "Tyson", morceau plus contrasté qui n’est pas sans rappeler les premiers albums de Beck et leurs grooves sulfureux. 

L’album se poursuit avec des titres audacieux comme "Recede" ou "Queen", et sur l’improvisé "Candles in the Berry", invitation au voyage....

En concert :

Lundi 25 Mars : Réservoir - Paris

Vendredi 26 Avril : Printemps de Bourges off- le Sancerre 

Samedi 4 Mai : La pyramide - Romorantin

vendredi 17 mai : L'excalibur - Reims

Jeudi 23 mai : Le Divan du monde - Paris - release party

Mardi 06 aout : Festival Cri du Col - Monsols

Repost 0
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 14:04

Avez-vous déjà entendu cette citation de Pierre de Ronsard, qui dit : "Heureux tu compteras des amitiés sans nombre ; Mais adieu les amis, si le temps devient sombre" ?

Je ne connaissais pas cette citation ; mais lors de mes recherches sur un autre sujet je suis tombé sur celle-ci et elle m'a amené à rédiger un article dessus. Selon vous qu'est ce qu'un ami ? Peut-être ne vous êtes vous pas encore attardé sur la question ; mais je pense que si l'on ne connaît même pas la définition de ce mot alors la lecture de cet article est vain. Pour mieux comprendre, je définirais d'abord deux termes: ami et compagnon.

Selon le dictionnaire, un ami est une personne avec qui l'on est uni par une affection réciproque. Un compagnon est plutôt une personne qui aime une chose.

Selon la citation de Pierre de Ronsard, il présente les amis sur deux aspects : lorsqu'on est heureux et lorsqu'on on est dans les problèmes (temps sombre).

Les deux classes qu'il présente ici sont normales; car la plupart du temps nos amis augmentent selon que nous soyons heureux (cela coïncide souvent avec nos revenus ; lorsqu'ils sont beaucoup) et diminuent très rapidement lorsque nos sommes dans des problèmes (maladies, deuil, perte de travail, accident, dette à rembourser). Je ne sais pas si vous avez déjà connu cette triste expérience de vivre ces deux phases. Si vous l'avez vécu, alors ce que vous comprenez mieux de quoi je parle ; mais sinon c'est bien et la lecture de la suite va vous permettre de mieux connaitre vos amis.

J'ai classé ses groupes en deux catégories qui sont : les amis et les compagnons. Je vous présenterai dans la suite les caractéristiques d'un vrai ami et vous pourrez ainsi tirer les conclusions pour savoir qui sont vos amis et qui sont vos compagnons.

Selon Ciceraut, "un ami sur se révèle dans l'adversité". Lorsqu'on n'a pas de problème, tous ceux que nous côtoyons et fréquentons sont mélangés dans le panier de amis+compagnons. Dans ce panier, tous ont la même couleur et à défaut d'utiliser d'autres techniques pour savoir lesquels sont nos vrais amis, nous ne saurons pas sur qui nous pourrons compter lorsqu'on aura des problèmes. Par contre, une fois qu'on tombe dans l'adversité, c'est là que nous découvrons vraiment ceux qui peuvent nous apporter de l'aide. Ne soyez pas surpris de constater que dans la plupart des cas, ceux sur qui nous pensions pouvoir compter en temps de détresse, se révèlent finalement être les premiers à nous laisser tomber. Ceux-là ce sont des compagnons ou camarades.

Le deuxième point à considérer est cette citation de Casimir Perier qui dit: "Un ami c'est quelqu'un sur qui nous pouvons toujours compter pour compter sur nous". Maintenant que nous avons appris qui sont nos amis et quels étaient nos compagnons, nous devons nous demander si nous sommes des amis ou des compagnons pour ceux-là. Un ami sait qu'il peut compter sur nous: à toute heure et quel qu'en soit le problème et c'est là bien fondé de la précédente citation. Imaginez que vous ayez des problèmes financiers et qu'un ami vous vienne en aide et grâce à lui vous remontez la pente et arriviez à vous sortir. Peu après, il fait aussi faillite et lorsque vous êtes au courant de sa situation, vous faites fi d'en avoir entendu parler. Pensez-vous être un ami pour lui ?

C'est ce qui m'amène à vous parler de cette dernière citation. Elle est du Duc de la Rochefoucauld, il dit :" un véritable ami est le plus grand bien de tous les biens et de tous celui qu'on songe le moins à acquérir". Apprenez à être d'abord à être un véritable ami, ensuite faites la différence parmi vos connaissances qui sont vos amis et qui sont des compagnons. Maintenant que vous avez de véritables amis, considérez-les comme des biens importants car ils le sont réellement. Ce sont eux qui seront près à tout pour vous; alors ne les décevez pas.

A vous de jouer !
Quel est votre avis sur cet article ? Laissez vos commentaires ci-dessous.
Pour en savoir plus.

Repost 0
David Samuel Kamga Koung - dans Famille
commenter cet article
30 mars 2013 6 30 /03 /mars /2013 11:20

De nos jours, la mise en place d'un système d'actions correctives et préventives (CAPA) est plus que jamais essentiel afin d'assurer un processus de gestion de la qualité optimal en entreprise.

Au sein de l'environnement actuel, de plus en plus régulé, le facteur Hygiène, Santé, Sécurité, Environnement (HSSE) est primordial pour les opérations quotidiennes de contrôle de la contamination des entreprises. En raison du nombre de réglementations imposées par les organismes gouvernementaux (21 CFR 25 à 40 CFR, et ISO 14001), un suivi des problèmes et des actions en matière de HSSE, bien que de plus en plus complexe, devient incontournable.

À ce jour, le processus le plus utilisé et le plus efficace pour assurer la sécurité et la gestion de la qualité des départements de contrôle de la contamination consiste en un système d'actions correctives et préventives (Corrective Action and Preventive Action, CAPA) en boucle fermée. Une bonne gestion des actions correctives et préventives permet de traiter rapidement et efficacement tout problème de contrôle de la contamination inopiné au cours du processus de fabrication, les processus mis en oeuvre visant à éviter que ces problèmes ne se reproduisent. Cela permet aux entreprises d'anticiper d'éventuels problèmes avec les autorités de régulation et d'économiser beaucoup de temps et de ressources qui peuvent avoir un impact sur la capacité à générer des bénéfices à partir du processus de fabrication propre.

Le concept de gestion des actions correctives et préventives n'est sans doute pas une nouveauté pour la plupart des professionnels du contrôle de la contamination. Cette notion, qui existe depuis plusieurs années sous diverses formes chez les fabricants, est généralement considérée comme une manière efficace de gérer les problèmes de qualité survenant au cours du processus de fabrication.

Mais, dans les faits, peu d'entreprises du secteur ont adopté un processus de gestion des actions correctives et préventives en boucle fermée efficace, et très peu ont mis en oeuvre un système pour gérer la qualité des processus en place afin de suivre et signaler les problèmes liés aux actions correctives et préventives. En fait, bon nombre d'entre elles utilisent encore des outils rudimentaires tels que des feuilles de calcul, des bases de données et des documents papier pour effectuer un suivi des problèmes rencontrés et des mesures prises en matière d'actions correctives et préventives. Pourquoi les entreprises sont-elles donc si réticentes à l'idée d'adopter une gestion efficace des actions correctives et préventives, et pourquoi celles qui l'ont fait sont-elles autant en retard sur les méthodes utilisées ? Plus important, que faut-il faire pour que les entreprises se rendent compte que la gestion des actions correctives et préventives ne nécessite pas forcément autant de temps et de ressources qu'elles le pensent ?

Dans cet article, nous étudierons les besoins et l'efficacité d'un contrôle correct des actions correctives et préventives ainsi que la manière de mettre en oeuvre un système efficace, et nous déterminerons pourquoi les actions correctives et préventives sont toujours importantes.

La question à l'étude

Bien que les besoins des professionnels et des départements de contrôle de la contamination puissent varier selon le secteur d'activité (produits pharmaceutiques, semi-conducteurs ou agroalimentaire), l'objectif de la plupart de ces départements est souvent le même : produire et acheminer des produits le plus efficacement possible et avec le moins d'effets néfastes pour l'environnement de production. Autrement dit, quel que soit le secteur, les professionnels doivent toujours maintenir un environnement de production dépourvu de polluants, contaminants ou impuretés potentiellement néfastes pouvant rendre un produit défectueux voire dangereux (dans le cas des produits agroalimentaires et pharmaceutiques).

Ce défi devient encore plus ardu lorsque des réglementations gouvernementales sont introduites. Sachant que de nouvelles poursuites judiciaires font les gros titres des journaux presque quotidiennement et que la survie des entreprises dépend de leur capacité à maintenir un environnement dépourvu de contamination, la présence d'un processus de gestion de la qualité efficace dans l'environnement de production prend une toute nouvelle importance. Minimiser les risques et respecter les réglementations en vigueur tout en maintenant une activité efficace et rentable est un équilibre que les entreprises cherchent constamment à atteindre, et beaucoup y parviennent.

Cependant, malgré tous leurs efforts pour mettre en oeuvre des processus et des systèmes visant à contrôler l'environnement de production, il est absolument impossible d'empêcher tout incident. Lorsque ces incidents surviennent malgré tout, les entreprises doivent être prêtes à les gérer le plus rapidement possible.

C'est à ce moment-là que la gestion des actions correctives et préventives entre en jeu, apparaissant comme un processus essentiel pour résoudre les problèmes associés à la contamination de l'environnement de production. Théoriquement, la gestion des actions correctives et préventives devrait être au coeur des initiatives de gestion de la qualité car elle permettrait aux entreprises de consigner les événements et les problèmes, de les examiner pour en déterminer l'origine, de proposer des plans d'actions correctives et préventives pour veiller à ce que ces problèmes soient anticipés et ne se reproduisent plus, et enfin, de mesurer leur efficacité pour s'assurer que l'origine du problème ait été éliminée. Ce genre de système nécessite généralement une approche incluant un système de veille stratégique qui permet d'effectuer un suivi de tous les problèmes susmentionnés et d'en assurer un traitement efficace.

Pourquoi les entreprises ne sont-elles pas plus nombreuses à l'adopter ?

Parmi les cadres dirigeants, le mythe veut que la gestion des actions correctives et préventives représente une grande perte de temps et de ressources pour l'entreprise. En fin de compte, de nombreuses entreprises n'atteignent jamais le stade de mise en oeuvre d'actions correctives efficaces, et encore moins d'actions préventives visant à ce que les mêmes problèmes ne se reproduisent pas. Ces entreprises agissent de la sorte car, lorsqu'un contaminant ou un polluant pénètre le processus de fabrication, elles passent directement en « mode panique » et s'empressent de trouver une solution temporaire plutôt qu'une solution préventive à d'éventuels incidents futurs. C'est seulement une fois que le produit contaminé est expédié que le problème est examiné comme il se doit pour en identifier la cause. Jouer l'inspecteur des travaux finis est une pratique trop répandue.

L'ironie, dans le fait que les entreprises ne parviennent pas à mettre en oeuvre les processus d'actions correctives et préventives appropriés, est que quand la gestion des actions correctives et préventives fonctionne correctement et comme prévu initialement, elle peut en fait permettre aux entreprises d'économiser le temps et les ressources qu'elles sont si réticentes à consacrer pour la mettre en oeuvre. Idéalement, un système d'actions correctives et préventives fonctionnant comme prévu devrait réduire les coûts en regroupant les systèmes redondants, en améliorant la collaboration entre les départements et en augmentant les économies réalisées pour la mise en oeuvre des processus. Un tel système supprime les problèmes récurrents coûteux en accélérant la découverte de la source d'incidents et élimine le risque de perte de données en gérant, par voie électronique et de manière sûre, toutes les informations nécessaires pour répondre aux normes sectorielles.

C'est la promesse que de nombreuses entreprises n'ont pas réussi à tenir jusque-là. La prochaine étape consiste à déterminer comment mettre correctement en oeuvre un système d'actions correctives et préventives pour obtenir ces résultats.

Réagir avec les actions correctives et préventives

Lorsqu'un système de gestion des actions correctives et préventives en boucle fermée est mis en oeuvre dans un environnement de contrôle de la contamination, il faut absolument garder à l'esprit qu'il ne s'agit pas d'un remède miracle pour soigner tous les maux de l'entreprise en matière de réglementation. Au mieux, une gestion correcte des actions correctives et préventives peut permettre de réduire les coûts associés aux initiatives en matière de qualité au sein d'autres départements organisationnels. Mais, comme nous l'avons vu précédemment, les actions correctives et préventives peuvent contribuer largement à la prise de mesures visant à renforcer l'efficacité des efforts futurs en matière de qualité.

La première étape consiste à vérifier que votre système d'actions correctives et préventives est centralisé et géré en un lieu unique, renforçant ainsi les opérations et éliminant les doublons entre départements. Que ce système centralisé soit basé dans un bureau de l'entreprise ou à son siège social, le fait de gérer les actions correctives et préventives depuis ce lieu unique évite la confusion en cas d'incident et permet de réduire la cacophonie et l'avalanche d'e-mails envoyés entre les départements, chacun affirmant connaître l'origine du problème et prétendant savoir comment le résoudre.

L'étape suivante consiste à générer un système efficace de suivi de tous les incidents et événements. Impérativement électronique, il doit reposer sur un système centralisé accessible au plus petit nombre de personnes possible dans l'entreprise pour éviter toute confusion entre les départements. Certaines entreprises utilisent des bases de données ou des feuilles de calcul comme système de suivi, alors que d'autres consignent encore manuellement les problèmes sur des documents papier. À une époque si avancée technologiquement où l'on peut facilement se procurer les nouvelles solutions électroniques de gestion de la qualité auprès de divers vendeurs, ceci ne devrait plus exister. Les systèmes centralisés de gestion de la qualité destinés au suivi des incidents devraient être de facto la solution adoptée par toute entreprise, indépendamment de sa taille.

Quel que soit le système en place, l'implémentation d'un système centralisé de gestion de la qualité permet aux entreprises de consigner et de gérer tous les problèmes et incidents qu'elles ont rencontrés. Elles peuvent ainsi résoudre les problèmes, en déterminer les causes et prendre les mesures nécessaires pour éviter qu'ils ne se reproduisent, conformément aux objectifs qu'elles se sont fixé.

Une fois que sont jetées les bases d'une gestion des actions correctives et préventives par le biais d'un système électronique centralisé de suivi des incidents, l'entreprise est prête à traiter efficacement les incidents ; le véritable travail de résolution des problèmes inattendus peut alors commencer. Ceci se présente sous la forme d'une action corrective. Autrement dit, ce sont les étapes à suivre quand survient l'incident. Pour cela, l'entreprise doit être capable de mettre un terme aux écarts plus rapidement et plus efficacement qu'avec les processus précédents. Par ailleurs, les incidents doivent être signalés avec une hésitation minimale, afin de minimiser le temps de réponse.

Une fois de plus, un système électronique de gestion de la qualité est la seule manière de signaler efficacement les incidents ce qui, en fin de compte, permet à l'entreprise d'obtenir des réponses plus rapides et de résoudre les problèmes de contamination qui apparaissent lors du processus de production. Cela suppose également que les procédures de transmission soient appliquées afin que les personnes concernées soient informées des incidents et que ces cas ne s'ébruitent pas plus que nécessaire. Les entreprises doivent absolument prendre le temps d'élaborer une procédure de transmission efficace qui intègre la gestion de la qualité tout en fournissant un parcours de transmission qui n'implique pas les employés.
La proposition peut se révéler délicate. Si les procédures de transmission sont manuelles et si les personnes concernées ne prêtent pas attention aux personnes informées et aux processus utilisés, les problèmes peuvent être encore plus importants. C'est pour cela qu'il faut les résoudre en interne, avant qu'ils ne « franchissent la porte » et ne ternissent la réputation de la marque. Il est étonnant de constater avec quelle facilité les problèmes peuvent passer inaperçus grâce aux fabricants « propres » actuels qui effectuent beaucoup plus de travail avec beaucoup moins de personnes. Pour résumer, la qualité peut aisément être reléguée au second plan, au profit de la production et des bénéfices. Il est néanmoins indispensable que les entreprises incluent ces procédures de transmission dans leurs plans d'actions correctives et préventives, et ce de manière à atteindre un équilibre entre bénéfice et engagement qualité.
Dès qu'une action corrective efficace est adoptée et que le problème est traité, l'action préventive peut alors commencer. Les composants majeurs de l'action préventive sont l'enquête et l'analyse de l'origine, lesquelles peuvent être, une fois de plus, réalisées par le biais de la gestion de la qualité. La transparence doit être assurée par les parties chargées d'enquêter sur l'instigateur du problème de contrôle de la contamination, et ces parties doivent respecter des délais stricts pour découvrir ce qui a causé le problème, sans quoi il est possible que la solution appropriée ne soit jamais trouvée.

Un système de gestion de la qualité peut automatiser ce processus et alerter les cadres sur les dates limites et les enquêtes en cours, ce qui offre une visibilité accrue aux cadres dirigeants et assure la transparence entre départements. De plus, la gestion de la qualité peut être une manière efficace de suivre et de déterminer la progression de l'analyse de l'origine d'un problème afin que les délais soient respectés et que l'obtention des résultats soit efficace et correcte.

La dernière partie du processus d'actions correctives et préventives en boucle fermée dans le cadre du contrôle de la contamination est le suivi des contrôles d'efficacité, c'est-à-dire la mesure de l'efficacité de la solution préventive après sa mise en oeuvre. Lorsque ces contrôles sont rationalisés et suivis efficacement, le personnel approprié est chargé d'évaluer la réussite de l'action préventive et de déterminer l'efficacité de la solution. Cela permet de « boucler la boucle » du processus d'actions correctives et préventives et de fournir aux cadres les outils dont ils ont besoin pour garantir le respect des normes des autorités de régulation, tout en anticipant et en empêchant d'éventuels problèmes émanant de ces autorités.

Pas parfait, mais plutôt bon

Même lorsque les actions correctives et préventives sont correctement gérées au sein d'une entreprise, cela ne lui permet pas de guérir tous ses maux en matière de respect des normes, ni de fournir une protection complète contre d'éventuels incidents. C'est dans l'ordre des choses. Les polluants auront toujours un impact sur le processus de production propre et donneront des maux de têtes aux entreprises de toutes tailles en ce qui concerne le respect des normes.

Néanmoins, parmi les systèmes disponibles pour traiter efficacement les urgences liées à la contamination, il a été prouvé à de multiples reprises que la gestion des actions correctives et préventives était le système le plus efficace pour empêcher que des problèmes ne se reproduisent, nécessitant un minimum de temps et de ressources, ce que les entreprises considèrent généralement comme un obstacle à la rentabilité. Réussir à mettre en oeuvre un système de gestion des actions correctives et préventives dans le cadre d'une initiative globale de gestion de la qualité peut entraîner une réduction des coûts et des ressources nécessaires, et fournir aux entreprises les outils dont elles ont besoin pour anticiper les urgences et poursuivre leur croissance au cours des années à venir.

Les solutions de gestion globale de la qualité de Sparta Systems permettent aux organisations de proposer efficacement des produits et services sur le marché en toute sécurité. Son logiciel de gestion de la qualité en entreprise TrackWise®, référence fiable pour les industries hautement régulées, est utilisé par les professionnels de la qualité, de la production et de la réglementation pour gérer la conformité, réduire les risques et améliorer la sécurité au sein des entreprises. Basé à Holmdel (New Jersey) avec des bureaux en Europe et en Asie, Sparta Systems occupe une place importante sur le marché pharmaceutique, des biotechnologies, des appareils médicaux, de l'industrie électronique et des biens de consommation emballés. Apprenez-en davantage sur Sparta Systems et le logiciel TrackWise en visitant notre site Web et nos ressources mises à votre disposition.

Repost 0
David Matthew Kopecky, manager - dans Informatique - Hight tech
commenter cet article
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 13:28

Avec l'accroissement des réseaux sociaux et des sites de rencontres en ligne, les relations entre les gens ont pris une nouvelle dimension, plus besoin d'aller dans les bars ou les boîtes de nuit pour faire des nouvelles rencontres et sortir de l'isolement et même pour trouver la future épouse ou le futur époux, les sites de rencontres gratuites en ligne ont facilité les choses pour des millions de célibataires qui cherchent de l'amour ou de l'amitié, surtout dans des sites de rencontres gratuits ou parfois dans des sites payants, mais la question qui se pose, c'est comment ces sites de rencontres fonctionnent? Et comment bien utiliser ces sites pour trouver une bonne relation ?

La première chose à faire pour trouver un site de rencontres en ligne est de faire une recherche sur internet, consulter les avis des utilisateurs, voir les options proposées dans ces sites de rencontres gratuits car parfois certaines salles de rencontre demandent des cotisations payantes après un certain temps ou pour avoir des options supplémentaires, suite à l'inscription dans un site que vous avez choisi il faut penser à créer un bon profil qui détermine bien votre personnalité et ce que vous chercher dans ce site de rencontres, soyer bien précis et original avant de commencer l'aventure de séduction, télécharger des belles photos de vous dont la photo du profil est la plus importante, commencez par des recherches dans votre région, soyer original dans votre demande de rencontre pour donner envie à votre interlocuteur de vous rencontrer, et enfin soyez honnête avec la personne que vous voulez séduire et ce que vous chercher dans cette relation.

La plupart des sites de rencontres gratuits en ligne proposent une inscription rapide avec votre adresse email et un mot de passe ou bien directement via d'autres profils que vous avez comme Facebook ou autres, après l'inscription, le site vous demande de faire la mise à jour de votre profil avec des conseils pour bien démarrer votre recherche, souvent le site vous présente des profils qui peuvent vous intéresser dans votre région ou selon votre âge ou selon le type des personnes que vous chercher, des options comme le chat ou les webcams sont disponibles et d'autres fonctionnalités comme les messages privés ou appels téléphoniques, mais parfois l'accès à ces options est payant que ce soit via des forfaits mensuels ou par d'autres services payants. Si vous voulez faire des rencontres libres 100% gratuitement nous vous conseillons d'essayer Mignonne.com.

Les sites de rencontres en ligne restent une bonne alternative pour trouver son âme soeur ou pour faire des nouveaux amis, mais il faut l'utiliser avec modération.

Repost 0
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 12:25

C'est un truc salsifistes (ceci est une blague à base de légumes) ou salafistes. Daprès moi, il s'agit d'adeptes du soufisme, le "dhikr" la voie idéale qui permet de cultiver l'amour pour Allâh et qui en renforce la dévotion...

Repost 0
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 10:35

Pop France 80 Remixes est un projet inédit et ambitieux ou sur le CD1 plus de 17 artistes phares du TOP 50 ont répondu présents en se faisant remixer par MS ProjectUne participation active car les artistes ont rechantés spécialement sur les versions 2013 de MS Project, titres cultes qui pour la plupart n’avait jamais été remixé avant. 

Le CD2 est une sélection par Alexx Prod de remixes rares réalises des années 2000 à nos jours. Tous les titres cultes des années 80 sont inclus dans cette édition collector : de “Goldorak, à “Une autre histoire”, de “Voyage, voyage” à “Africa” en passant par “Eve lève-toi”, “Quand la musique est bonne”, “Le coup de folie”,… Ils sont tous là.

Sortie Digitale depuis le 25/03/2013 et dans les bacs 08/04/2013.

MS Project, duo électro-dance français composé de Johann Perrier et Antoine Blanc, démarre sa carrière en 2006 avec le tube “In the sky”, remix de Alan Parsons Project, très vite top 10 des clubs. Le duo enfonce ensuite le clou avec “Tago Mago”, remix de Kaoma également top 10 des clubs.

Johann Perrier sous le nom MS Project a produit en 2011 l’album “ The 80s Remixes Collection vol1” avec des remixes de Ryan Paris, OMD, Weather Girls, Bad Boys Blue, David Christie, Tina Charles…., le vol 2 de cette collection est prévu pour juin 2013.

Johann Perrier est également depuis 2006 le producteur du groupe allemand icone des 80s Bad Boys Blue (35 millions de disques vendus) avec lequel il a écrit et produit 2 albums en 2008 et 2011, il a aussi travaillé et produit Ryan Paris, FR David, Linda Jo Rizzo, Gibsons Brothers, Michael Fortunati, Alabina, Kaoma, Ken Laszlo…

Repost 0

Présentation

  • : Glandouillage
  • Glandouillage
  • : Magazine wéb détente (geek, humour, clip, musique, environnement, économie, travail, sport, ciné....)
  • Contact

> Accueil < Me suivre sur Google +. Me suivre sur Twitter.Me suivre sur Facebook. 
translate in english Auf deutscher Sprache übersetzt in het Nederlands vertalen traducir en español

Recherche

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Archives

Suivre ce Blog

 Bookmark and Share
 
L'appli du blog sur votre iPhone/iPad ou Androïd :
ou flashez le QR CODE :
Recevez les dernières notes du blog par email :

Les petits plus

Augmenter la taille de la police :
Ctrl + molette haut
Diminuer la taille de la police :
Ctrl + molette bas

Participez à la vie de ce blog :

Référencer sur :
 Blogue Parade portail de syndication de contenu

Le fil d'information :

Programme TV

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Le Top des articles/visites