20 août 2013 2 20 /08 /août /2013 21:06

La 14e édition du Championnat du monde d'athlétisme s'est déroulée du 10 au 18 août 2013 à Moscou en Russie.

Ce pays a accueilli pour la première fois cet événement sportif organisé depuis 1983 par l'Association internationale des fédérations d'athlétisme (IAAF).

Les épreuves se sont déroulées au sein du stade Loujniki, tandis que les épreuves sur route (marathon et marche) se sont disputées le long de la Moskova pour le marathon, dans le centre-ville moscovite et dans le parc Loujniki pour la marche.

Le nombre de participants étaient au nombre de 1974 athlètes (1106 hommes et 868 femmes), issus de 206 fédérations sur les 212 membres de l'IAAF. Au programme de cette édition ; 47 épreuves (24 masculines et 23 féminines).

La France a terminé à la 10e place, avec 1 médaille en Or, 2 en Argent et 1 en Bronze, ce qui correspond assez bien à notre niveau mondial en athlétisme. Le titre suprême pour Teddy Tamgho, au triple saut à 18.04 m (record de France), l'Argent pour Renaud Lavillenie à la perche à 5.89 m, pour Mélina Robert-Michon au lancer du disque à 66.28m (record de France  et enfin le Bronze pour Mahiedine Mekhissi-Benabbad au 3.000m steeple en 8'07"86.

Le podium pour 2013 est :

1/ la Russie 17 médailles (7 en Or),

2/ les États-Unis 25 médailles (6 en Or),

3/ Jamaïque 9 médailles (6 en Or).

Il y a 2 ans là a 13e édition du Championnat du monde à Daegu (Corée du Sud), la France avait terminé à la 18e place avec une médaille en Argent et 3 en Bronze, mais aucun titre mondial pour cette édition, nous avons donc fait mieux cette fois-ci !

Repost 0
8 août 2013 4 08 /08 /août /2013 13:35

Répartition des revenues aux USA en quelques graphiques : comment elle devrait être, comment ils la voit, ce qu'elle est réellement...

Repost 0
7 août 2013 3 07 /08 /août /2013 13:39

Repost 0
6 août 2013 2 06 /08 /août /2013 00:00

La 15e édition des Championnats du monde s'est déroulée du 19 juillet au 4 août 2013 à Barcelone en Espagne.

Après l'attribution initiale de l'organisation de la compétition à Dubaï aux Émirats arabes unis, finalement annulée en raison de difficultés économiques de l'émirat, une nouvelle procédure avait été ouverte afin de désigner la ville hôte. Elle a aboutit en septembre 2010 au choix de la ville catalane.

Ce championnat a été un très bon cru pour la natation française avec l'obtention de 4 titres et une place de 3e mondiale, du jamais vu !

L'équipe de France avec 9 médailles (4 en Or, 1 en Argent et 4 en Bronze) est devancée par les intouchables Américains (29 médailles) et les Chinois, 9 médailles également, mais 5 en Or. Les titres, tous remportés par les hommes, pour une fois.

* 4 x 100 m nage libre : Yannick Agnel, Florent Manaudou, Fabien Gilot et Jeremy Sravius en 3' 11 " 18.

* 200 m nage libre : Yannick Agnel en 1' 44" 20.

* 50 m dos : Camille Lacourt en 24' 42".

* 4 x 100 m 4 nages : Camille Lacourt, Giacomo Perez-Dortona, Jeremy Stravius, Fabien Gilot en 3' 31" 51.

À part les USA et l'Australie, aucune nation n'avait remporté cette course depuis la création des Championnats du monde, un très bel exploit. La France a donc fait mieux qu'aux derniers Championnats de Shangaï en Chine en 2011, qui avait terminée 5e avec 10 médailles, 2 en Or, 3 en Argent et 5 en Bronze.

Quatre nageurs sont repartis avec deux médailles en Or, il s'agit de Camille Lacourt, Yannik Agnel, Fabien Gilot et Jeremy Stravius. Bravo, bravo et rendez-vous l'année prochaine pour les Championnats d'Europe.

Repost 0
2 août 2013 5 02 /08 /août /2013 07:49

L'été 2013 aura été particulièrement et exceptionnellement meurtrier en ce qui concerne les catastrophes ferroviaires, dans le monde et surtout en Europe.

Le premier grave accident s'est déroulé le 6 juillet à 1h14 heure locale à Lac-Mégantic, une municipalité de la région de l'Estrie, au Québec (Canada). Le déraillement d'un convoi à la dérive, sans conducteur, de 72 wagons-citernes contenant du pétrole brut léger dans le centre de la ville a provoqué des explosions et un incendie qui ont détruit une quarantaine d'édifices dans une zone de 2 km2 et tuant 47 personnes parmi la population de la ville.

Le deuxième, en France cette fois-ci, est intervenu le 12 juillet en gare de Bretigny-sur-Orge (Essonne) à 28 km au sud de Paris, suite à une défaillance d'une éclisse. Plusieurs wagons d'un train intercités reliant Paris-Austerlitz à Limoges-Bénédictins sont sortis de la voie, provoquant la mort de 7 personnes.

Le troisième accident près de Saint-Jacques-de-Compostelle en Gallice (Espagne), est le déraillement d'un train Alvia 151 survenu le 24 juillet. Le train de la Renfe qui transportait 218 passagers et 4 employés, assurait la liaison à Grande vitesse entre Madrid-Chamartin et Ferrol. Quelques jours après la catastrophe le bilan provisoire faisait état de 79 morts et 131 blessés. La responsabilté du conducteur est fortement engagée, le train roulant à 190 km/h au lieu des 80, dans un virage réputé dangereux.

Enfin le quatrième drame et espérons le dernier a eu lieu le 29 juillet en Suisse vers 19 heures. Deux trains régionaux sont entrés en collision frontalement, alors qu'ils auraient dû se croiser quelques dizaines de mètres plus loin en gare de Granges-près-Marnand, sur la ligne de la Broye longitidinale. L'un se dirigeait vers Lausanne tandis que le second en venait. Ces deux trains transportaient 46 passagers. Un des conducteurs, un Français de 24 ans est mort, on dénombre également 35 blessés dont 5 graves. L'erreur humaine semble également privilégiée (non respect des feux).

Faut-il avoir peur de prendre le train après cette mauvaise série ou ce pur hasard ? Certainement pas, le train restant avec l'avion le moyen de transport le plus sûr ! Il faut savoir que statistiquement on a 20 fois plus de chance de mourir en voiture qu'en train, 187 fois de plus quand on est piéton (et oui), et surtout plus de 394 fois quand on est motard. Alors faisons très attention quand on traverse la rue...

Repost 0
25 juillet 2013 4 25 /07 /juillet /2013 14:47

Une caméra Go-Pro fixée sur un drone et c'est parti pour des images impressionnantes des chutes du Niagara.

Repost 0
24 juillet 2013 3 24 /07 /juillet /2013 14:42

Dans un jardin, un chat vient de capturer un pigeon qui semble mort et commence à le grignoter. Mais il ne sait pas encore que l'oiseau est loin d'être décédé malgré qu'il ait laissé des plumes durant le combat...


 

Repost 0
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 14:33

Près de la ville de Tonsberg en Norvège, un voilier tente de passer sous un pont levant en train de se baisser. Mais le capitaine du bateau a mal juger la hauteur de son mât.


 

Repost 0
23 juillet 2013 2 23 /07 /juillet /2013 14:15

Toujours pas de vainqueur français pour cette 100e édition de la Grande boucle et cela depuis la dernière victoire de Bernard Hinault en 1985, soit 28 années de disette. Les coureurs français sont-ils plus propres ? on peut raisonnablement le penser... Heureusement il y a eu la seule et unique victoire d'étape de Christophe Riblon de l'équipe AG2R-La Mondiale qui a remporté certainement la plus belle d'entre toutes, celle de l'Alpe-d'Huez, en le gravissant deux fois, et son arrivée en solitaire.

Aucun Français n'a gagné un seul maillot ...

Maillot jaune (classement général) :

1er Christopher Froome, Britannique, Sky, en 83h, 56', 40".

1er Français Romain Bardet 15e, AG2R-La Mondiale à 26'42".

Maillot vert (classement par points) :

1er Peter Sagan, Slovaquie, Cannodale, 409 points.

1er Français Christophe Riblon 10e, AG2R-La Mondiale 104 points.

Maillot à pois (montagne) :

1er Nairo Alexander Quinta Rojas, Colombien, Movistar, 147 points.

1er Français Pierre Rolland 3e, Europcar, 117 points.

Maillot blanc (meilleur jeune) :

1er Nairo Alexander Quintana Rojas, Movistar, en 84h, 01' 00".

1er Français Romain Bardet 4e, AG2R-La Mondiale, à 22'22".

L'arrivée de nuit sur les Champs-Elysées fût absolument grandiose pour cette 100e édition de Tour de France !

Repost 0
22 juillet 2013 1 22 /07 /juillet /2013 14:58

"Le Jour attendra" est le premier film d’Edgar Marie qui sort dans les cinémas après demain. C’est sa rencontre avec Olivier Marchal qui a véritablement lancé sa carrière. Il a rédigé le scénario des Lyonnais et s’est associé également à l’ancien policier pour Braquo. Il n’est donc pas étonnant que pour ses débuts derrière la caméra, Edgar Marie ait fait appel au réalisateur de 36 Quai des orfèvres. Dans la plupart de ses rôles au cinéma, Olivier Marchal interprète des policiers ou des voyous. Edgar Marie a voulu cette fois mettre en avant son côté enfant et sa joie de vivre. Mais le personnage de Milan se révèle finalement très différent de l’acteur, permettant ainsi à ce dernier de montrer l’étendue de son talent : "Malgré tout ce que l’on dit et croit de moi, je ne lui ressemble pas... Bien sûr je suis fêtard, je picole, j’adore les potes, je suis un bulldozer capable d’encaisser beaucoup de choses, de travailler énormément tout en dormant quatre heures par nuit, mais Milan ne me plaît pas totalement humainement !"

Avant de devenir scénariste, Edgar Marie a travaillé comme organisateur de soirées dans plusieurs boîtes de nuit parisiennes. Il connaît donc bien le milieu qu’il met en scène dans Le Jour attendra. Le club dont il s’est principalement occupé, le Shéhérazade, a été rendu célèbre pour avoir accueilli le tournage de l’émission de Thierry Ardisson "Lunettes noires pour nuits blanches" à la fin des années 80. Il n’est donc pas étonnant qu’il ait choisi la musique de son film avec autant d’attention. Edgar Marie a participé activement à l'élaboration de la bande-originale de son premier long-métrage. A l'instar de Drive, qui a révélé Kavinsky, le réalisateur a surtout utilisé de la musique électronique, rarement mise en avant dans le cinéma français. Dans Le Jour attendra, on peut entendre Yuksek, C2C ou encore Vitalic et le tube Brother des Stuck in the Sound. La Bande Originale du film révèle parfaitement l’atmosphère du film, polar musclé et haletant, course folle à travers le monde des clubs et de la nuit.

Le synopsis :

Milan et Victor se connaissent depuis toujours. Patrons de boites de nuits à Paris, ils ont depuis plusieurs années rompu tout contact. Mais le retour de Serki change la donne. Serki le dangereux psychopathe et sa cohorte de mauvais souvenirs. Les souvenirs d’une époque ou pour pouvoir survivre dans un business en pleine déliquescence, Milan et Victor avaient accepté une mauvaise affaire qui avait envoyé Serki en prison au Mexique. S’il est revenu, c’est pour réclamer vengeance. Et les deux vieux amis n’ont pas d’autre alternative que de se retrouver afin d’unir leur force pour échapper à la vindicte de Serki. Ils traversent une nuit en ébullition afin d’y trouver des solutions. Le monde qui les entoure a changé. Ils sont déconnectés dans leur propre univers. C’est à l’occasion de ce périple le temps d’une nuit qu’ils vont aussi mesurer l’état de pourrissement de leur amitié et les mensonges qui polluent leur existence. Entre leurs règlements de comptes et la mort qui les menace à chaque coin de rue, Milan et Victor sont plus que jamais obligés de faire des choix irréversibles. Des choix qui intègrent leurs valeurs, leur famille et les trente ans d’amitié qui les unissent.

Le tracklisting :

Edgar Marie a participé activement à l'élaboration de la bande-originale de son premier long-métrage. Il a choisi d'utiliser essentiellement de la musique électronique, peu mise en avant dans le cinéma français. Au final, la sélection des titres reflète parfaitement l’atmosphère du film, polar musclé et haletant, course folle à travers le monde des clubs et de la nuit, à l'humeur très noire et à l'implacable tension.

01 Something a la mode "Tracey's Interlude"

02 Apparat "Circles"

03 Swayzak "State of Grace"

04 C2C "Down the Road"

05 Lindstrom "I Feel Space"

06 Moderat "A New Error"

07 Yuksek "On a train"

08 Spitzer "Sergen"

09 Vitalic "Second Lives"

10 Something A La Mode "Dies Irae"

11 Something A La Mode "Fucking Friend part two"

12 Stuck In the Sound "Brother"

http://www.discograph.com/lejourattendra

Au cinéma le 24 juillet, avec Jacques Gamblin et Olivier Marchal. BO disponible le 22 juillet ; avec C2C, Yuksek, Stuck in the Sound, SALM, Lindstrom, Apparat, Swayzak, Moderat.

Repost 0

Présentation

  • : Glandouillage
  • Glandouillage
  • : Magazine wéb détente (geek, humour, clip, musique, environnement, économie, travail, sport, ciné....)
  • Contact

> Accueil < Me suivre sur Google +. Me suivre sur Twitter.Me suivre sur Facebook. 
translate in english Auf deutscher Sprache übersetzt in het Nederlands vertalen traducir en español

Recherche

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Archives

Suivre ce Blog

 Bookmark and Share
 
L'appli du blog sur votre iPhone/iPad ou Androïd :
ou flashez le QR CODE :
Recevez les dernières notes du blog par email :

Les petits plus

Augmenter la taille de la police :
Ctrl + molette haut
Diminuer la taille de la police :
Ctrl + molette bas

Participez à la vie de ce blog :

Référencer sur :
 Blogue Parade portail de syndication de contenu

Le fil d'information :

Programme TV

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Le Top des articles/visites