/ / /
POLICE

- Le chef de la police suspendra toujours son détective vedette de ses fonctions, ou lui donnera 48 heures pour finir le boulot.
- Un détective ne peut résoudre une affaire que lorsqu'il a été suspendu de ses fonctions.
- Dans chaque enquête de police, il est nécessaire de visiter un club de strip-tease au moins une fois.
- Les policiers américains ne font presque jamais leurs besoins.
- Les rares fois où les policiers américains font leurs besoins, ils entendent une conversation fabuleuse.
- Lorsque les policiers américains vont faire leurs besoins, une fois sur deux un tueur les attend dans les toilettes voisines.
- Les bons flics mangent de la merde, donuts, hamburgers graisseux, mais ne boivent jamais de café en voiture : ils le balancent par la fenêtre où sur le tableau de bord dès que le méchant arrive.
- L'ami policier du héros porte souvent un gilet pare balles sous son T-shirt, à la surprise générale.
- Les policiers américains boivent du whisky dans des bars sombres en écoutant du jazz quand ils ont des soucis, on dit qu'ils ont le mal de vivre. Pour commander, ils agitent leur verre en direction du barman que cela ne gêne pas du tout d'être traité comme un chien et qui les resserre avec une bienveillance paternelle avant de leur dire que bon quand même, ils ont leur compte...
- Les talkies et les radios des voitures de police américaines sont particulièrement audibles. Le son est nickel, sauf quand on en a vraiment besoin ou que des extra terrestres approchent.
- Les policiers américains n'enquêtent pas, ils passent par hasard dans la rue et tombent sur un braquage qui va les guider sur une grosse affaire (des fois aussi il rencontrent une bombe sexuelle qui meurt entre leurs bras).
- Quand un policier américain parle à une femme, elle essaie de coucher avec lui.
- Les flics américains ont toute liberté pour détruire la ville : accidents de voiture, incendie, vitrines défoncées.
- Il y a toujours un flic blanc et un flic noir qui sont associés, et souvent malgré eux au départ.
- Si tous les partenaires noirs sont pris, un partenaire chinois ou mexicain arrive en renfort. Solution de secours, un bureaucrate ou une femme...
- Les flics en uniforme qui doivent garder un témoin ou la famille du héros ont tendance à mourir égorgés dans leur voiture, ou s'absentent parce qu'ils ont reçu un coup de fil leur disant qu'ils pouvaient partir. Des fois, ils draguent une infirmière à l'accueil ou partent chercher un café et des donuts.
- Tout policier normalement constitué sait piloter un hélicoptère, souvenir de quand il a fait la guerre du Viet Nam / du Golfe.

VIE COURANTE

- Les héros ne dorment pas et ne mangent pas, ils travaillent 24h sur 24.
- En Amérique, tous les numéros de téléphone commencent par les chiffres 555.
- Quand un américain fait le plein d'essence, un meurtre ou une tentative de meurtre a lieu dans la station service.
- Le système de ventilation de n'importe quel bâtiment est la cachette idéale. Personne ne pensera à vous chercher là et vous pourrez vous déplacer vers un autre endroit du bâtiment sans difficulté.
- Une seule allumette sera suffisante pour éclairer une pièce de la taille du stade RFK.
- Lorsqu'on appelle la police, un méchant coupe le téléphone avec une grosse pince, et ça fait un inquiétant "bipppp... bipppp..."
- En payant le taxi, ne regardez pas votre portefeuille quand vous en sortez un billet - sortez-en un au hasard et présentez-le. Ce sera toujours le montant exact.
- Toute personne qui se réveille d'un cauchemar va s'asseoir tout droit et haletant.
- Toute serrure peut être ouverte avec une carte de crédit ou un trombone en quelques secondes - à moins que ce ne soit la porte d'un bâtiment en feu dans lequel est coincé un enfant.
- Tout se termine toujours très bien, surtout dans les bras d'une femme ou si au début les personnages principaux se détestaient ou ne s'entendaient pas bien.
- Les journaux télévisés parlent généralement d'une histoire qui vous affecte personnellement à ce moment précis.
- Lorsque le héros est heureux, il fait super beau. Lorsqu'il est triste, il pleut des cordes.
- Il y a toujours une musique lyrique dans une scène de baiser et une musique inquiétante quand c'est inquiétant.
- Une clôture électrique suffisamment puissante pour tuer un dinosaure ne causera aucun dommage durable à un enfant de 8 ans.
- Si un compte à rebours vous sépare d'une catastrophe imminente, tout s'arrangera à la dernière seconde (pas l'avant-dernière).
- Quand un américain a la gueule de bois, il est encore capable de sauver New York, les USA, le monde, l'univers... Il ne vomit pas, arrive à manger et à courir, fume au réveil comme si de rien n'était.
- Après avoir sauvé New York, les USA, le monde, l'univers... les américains aiment bien se promener dans un parc ensoleillé. Ensuite, l'un d'entre eux sortira une pauvre vanne et ils riront tous de concert.
- Lors d'une poursuite à pieds, il y a toujours une entrée de métro pour disparaître dans la foule.

VOITURES

- Il est toujours possible de vous garer directement devant le bâtiment où vous allez entrer.
- Même en conduisant le long d'une route parfaitement droite, il est nécessaire de tourner le volant de manière vigoureuse de gauche à droite à tout moment.
- Les voitures qui se "crashent" vont presque toujours exploser et brûler.
- Le même résultat peut être obtenu avec des armes de petit calibre.
- La voiture accidentée du héros n'explose que quand il en est sorti.
- Il n'y a aucun voleurs de bagnoles aux Etats Unis, personne ne ferme sa voiture à clefs.
- Il y a toujours les clefs d'une voiture glissées dans le pare soleil.
- Une voiture a bien 4 roues mais une dizaine d'enjoliveurs, et elle en perd un à chaque tournant dans un terrible crissement de pneus.
- Les voitures américaines sont des propulsions : à chaque démarrage, la gomme brûle et les pneus arrières sont usés de moitié...
- Les voitures américaines sont des propulsions : tout virage est pris en dérapant.
- Le héros roule dans un muscle car mythique des années 50 à 70.
- Il suffit que le héros se mette au volant d'une voiture pour qu'elle fasse 400 chevaux et monte à plus de 250 km/h.
- Lorsqu'un personnage s'enfuit devant les méchants ou les monstres, sa voiture ne démarre jamais.
- Quand un héros démarre une voiture, il lui suffira de dire tout simplement: "Démarre!". Pour les personnages secondaires, c'est la mort assurée par électrocution ou éjection : la voiture des héros est visiblement toujours équipée d'un système à commande vocale, inspiré de KITT, la célèbre Pontiac de la série K-2000.
- Un personnage poursuivi dans un garage a toujours un trousseau avec une vingtaine de clefs identiques, et il ne sait jamais quelle est celle de la voiture.
- A part les falaises, les trains, les camions et les balles de pistolet, une voiture américaine ne craint rien. Elle peut décoller grâce à une charrette ou une remorque de bateau, retomber sur le pare-chocs, casser des barrières de toutes sortes, emporter des grillages, rouler sur deux roues, réduire à néant d'autres voitures en y laissant qu'un peu de peinture, par contre, elle n'a jamais assez de freins en bout de quais, et elle tombe toujours dans l'eau. S'il n'y a pas la mer, on trouve un lac.
- Les héros peuvent s'accrocher à un toit de voiture ou au capot sans tomber, ils n'ont pas besoin de galerie pour ça. Lorsqu'ils finissent par se décrocher, ils roulent artistiquement sur le bitume. Des fois, ça fait quand même un peu mal, mais le héros peut toujours tirer deux ou trois balles dans la direction de la voiture qui s'éloigne. Le méchant n'essaye jamais d'écraser le héros, il s'en va.
- Lorsqu'une personne à pied se fait poursuivre par une voiture, elle court bien devant la voiture pour être sur qu'elle se fera écraser.

VOYAGE

- Si vous voulez vous faire passer pour un officier allemand, il ne sera pas nécessaire de parler la langue. Un accent allemand suffira.
- La tour Eiffel se voit de n'importe quelle fenêtre à Paris.

AVIONS

- C'est facile pour n'importe qui de faire atterrir un avion du moment qu'il y a quelqu'un dans la tour de contrôle pour vous expliquer la manoeuvre.
- Lorsqu'un avion est dépressurisé suite au bris d'un hublot, seul les héros et les méchants sont capables de marcher dans l'allée centrale tout en se tirant dessus sans se tenir.
- Un avion a (nombre d'occupants - 1) parachutes de secours.
- Un avion qui n'a plus de carburant survole toujours une zone dégagée où il peut atterrir en catastrophe.
- Les avions américains ont un gros défaut : la manette du train d'atterrissage a une fâcheuse tendance à se bloquer.


COMBAT

- Le héros et le méchant peuvent se tirer dessus à bout portant au flingue, si ce n'est pas la fin du film, personne ne mourra.
- Le méchant met toujours vachement longtemps à mourir, même s'il se prend trois tonnes d'éclats d'obus. Par contre, ses sous-fifres sont plutôt frileux de ce point de vue là.
- Ce n'est pas nécessaire de recharger une arme.
- Si, pour des raisons esthétiques, le héros doit recharger son arme, son adversaire attendra qu'il ait terminé en respirant bruyamment derrière un poteau en béton.
- Les armes se rechargent au ralentit.
- Mais il arrive aussi que dès que le chargeur est vide, le héros jette le flingue comme un briquet jetable. De toute façon il en retrouve toujours un pas loin sur le cadavre d'un ennemi ou dans un placard.
- Lors d'une bagarre avec le méchant, le héros peut se prendre des coups de barre à mine dans la tête sans saigner ni avoir mal, mais si on lui tape sur la tête dans son dos, il s'évanouit.
- Un homme ne montrera aucune douleur s'il se prend la raclée la plus terrible mais il fera la grimace lorsqu'une femme essaiera de nettoyer ses blessures.
- Ca ne fait rien si vous êtes largement submergé par le nombre dans un combat du genre arts martiaux : vos ennemis vont patiemment attendre de vous attaquer un par un en dansant autour de vous d'une manière menaçante jusqu'à ce que vous ayez mis KO les précédents.
- Si le méchant vous pointe du revolver en prenant le temps de vous expliquer dans tous les détails quel est son plan diabolique avant de vous tuer, votre collègue lui réglera son compte avant qu'il ne vous abatte.
- Lorsque quelqu'un se fait violer, tabasser, prendre en otage, kidnapper, tirer dessus, se noie, a un accident, ou a assisté à une scène horrible, qu'il fasse chaud ou froid, rien de plus efficace que la bonne vieille couverture marron jetée sur les épaules de la victime avec un flic qui vient lui demander toutes les deux minutes : "ça va ?"
- Si on n'a pas de couverture marron, une lampée de whisky fera l'affaire.
- Un serial killer peut égorger quelqu'un en pleine rue, personne ne le voit.
- L'abris de jardin du héros contient quelques souvenirs d'aventure, dont une dizaine de fusils mitrailleurs, quelques lance-roquettes, une collection d'armes blanches de tous les pays, et des caisses de grenades, bâtons de dynamite et munitions variées.
- Pour soigner un blessure par balle, rien de plus simple : un garrot, un bon couteau, une cartouche et une allumette. Un peu de poudre sur la blessure, on allume en serrant les dents, et le tour est joué. Ceci ne fonctionne que pour le héros ou l'ami du héros, le simple passant devant lui aller immédiatement à l'hôpital.
- Les passants ont un taux de mortalité plus élevé que les animaux de compagnie.

EXPLOSIFS

- Toutes les bombes ont des minuteries électroniques avec de grands chiffres rouges pour que vous puissiez savoir exactement à quel moment elles vont exploser.
- Quand la bombe va exploser dans 2 secondes et que votre collègue vous dit de couper le fil rouge, coupez le fil vert.
- Quand vous désamorcez une bombe et vous apprêtez à coupez le fil rouge alors que le compte à rebours indique 00:02, hésitez une dernière seconde et coupez le fil bleu pour laisser un joli 00:01 à l'écran.
- Si le vieux copain du héros désamorce une bombe, il peut couper n'importe quel fil, la bombe explosera de toutes façons.
- Les experts en explosifs sont souvent d'anciens membres de l'IRA.
- Les mèches de dynamite / grenades que lancent les héros sont pré-réglées pour exploser au bon moment.
- Une boîte de lessive suffit pour fabriquer une bombe atomique.

FEMMES

- Une fois mis, le rouge à lèvres ne coule jamais (même lors d'une plongée sous-marine).
- Les couples américains se forment sur la plage avec en fond un coucher de soleil.
- Les couples américains se forment subitement quand il y a du danger (immeuble pris d'assaut par des terroristes, invasion extra-terrestre...).
- Quand un couple américain se sépare, il neige.
- Quand un couple américain se sépare et qu'il ne fait pas assez froid pour neiger, il pleut.
- Les Américains utilisent un genre particulier de drap en forme de L qui, disposé sur un couple assis dans un lit, lui permet de passer sous les aisselles de la femme tout en dégageant le torse de l'homme.
- Après une nuit d'amour, l'homme a toujours au moins son caleçon.
- Quand un couple fait l'amour, chacun garde ses vêtements, ce qui est très pratique...
- Dans une maison hantée, les femmes essayent de découvrir l'origine des bruits étranges dans leurs sous-vêtements les plus suggestifs.
- Quand elles voient les monstres elles ne savent que rester en place et crier très fort.

HEROS

- Le héros est souvent un ex-militaire qui a fait la guerre du Viêt-nam ou, pour les jeunots, la guerre du Golfe.
- Si le héros n'est pas un (ex)militaire, il peut être : archéologue aventurier, journaliste, policier, détective privé, camionneur, chasseur d'ET, teenager, savant fou, cow boy...
- Quand on lui tire dessus ou qu'on le tabasse, le héros américain a toujours un bon mot qui lui vient à l'esprit.
- Lorsqu'un gentil américain est mort, il faut toujours écouter si son coeur bat encore pour vérifier. Parce qu'en fait, lui aussi il fait semblant, surtout si c'est le héros. Si c'est un témoin, il va quand même à l'hôpital. Si c'est le collègue du héros, ce n'est pas le peine de vérifier si son coeur bat toujours, parce qu'il ne meurt qu'après avoir dit deux ou trois trucs, et après, il regarde le ciel.
- Les journalistes font le bouleau des flics, ils mènent des enquêtes sur des truands...
- Tout journaliste qui se respecte a la preuve d'une magouille politique ou financière.
- Le héros a parfois un frère jumeau qui prend sa succession s'il est tué.
- Le héros est coquet et choisit les flingues les plus gros, les plus esthétiques.
- Le héros n'en reste pas moins homme d'action, il choisit aussi les flingues les plus destructeurs et les plus modernes.
- S'il est nationaliste, il n'utilise que des armes "made in USA".

HISTOIRE

- Les paysans du moyen-âge ont des dents parfaites.
- Les chevaliers du moyen-âge ont des armures chromées soigneusement astiquées.
- Les méchants du moyen-âge sont pouilleux, hirsutes et sales.
- On peut dissimuler sans aucune gène un katana sous un imperméable et s'asseoir au restaurant, conduire...
- Les épées qui s'entrechoquent font toujours des étincelles.
- Toute forêt à un druide, ou au moins un guérisseur.
- Toute forêt sombre abrite une sorcière ou un dragon.

INFORMATIQUE

- Les systèmes informatiques américains ont systématiquement la faculté de zoomer à l'infini sur une photo, sans aucune perte de qualité.
- Les systèmes informatiques américains peuvent reconstituer une image effacée d'une bande vidéo.
- Les programmes de messagerie ont toujours une jolie icone de boîte aux lettres qui prend 1/4 de l'écran et qui est animée et musicale.
- Même sans fil, les portables américain se connectent sur Internet.
- Les ordinateurs sont tous équipés de systèmes à reconnaissance vocale, et disent "Bonjour, comment vas tu aujourd'hui ?" quand on les allume.
- Les méchants américains sont toujours connectés à Internet et répondent aux messages que le gentil envoie à tout le monde.
- Un héros peut décoder un système de sécurité en tapant très vite, n'importe où sur le clavier. Il utilise la même méthode lorsqu'il y a écrit ACCESS DENIED sur le moniteur.
- On trouve tout sur tout le monde sur Internet, numéro de carte de crédit, carte d'identité, antécédents familiaux...
- Les plans d'une base secrète ou d'une nouvelle arme rentrent sans problèmes sur une disquette (ils doivent utiliser winzip).
- Les ordinateurs n'ont jamais de curseur à l'écran mais disent toujours : Entrez votre mot de passe.
- La plupart des systèmes informatiques sont assez puissants pour perturber les systèmes de communication de n'importe quelle civilisation extra-terrestre qui vous envahit.

MECHANT

- Le méchant a toujours un animal insolite et il fait toujours un couplet dessus : "Oui, j'aime les serpents / tarentules / varan du Komodo / panthères / requins car ils / elles représentent les prédateurs sur terre", ou un truc comme ça...
- Les cambrioleurs et tueurs ne laissent jamais d'empreintes digitales (même quand ils collent leurs chewing-gum partout).
- Un bon tueur à gages à des lunettes de soleils, est habillé en noir et ne sourit jamais.
- Lorsqu'un méchant est mort, il ne faut jamais lui donner un coup de pied pour vérifier. Parce que souvent, il fait mine d'être mort, et une femme doit encore le poignarder ou lui tirer dans le dos lorsqu'il se relève pour tirer sur le héros.
- Lorsque le méchant tiens le héros au bout de son arme, il se croit toujours obligé de lui expliquer ce qu'il a l'intention de lui faire avec cette arme. Des fois, ça peut même durer assez longtemps, et la femme a le temps de se relever pour le poignarder ou lui tirer dans le dos.
- Lorsque le méchant a fait prisonnier le héros, il lui dévoile toujours ses plans avant de chercher à le tuer, mais le héros s'échappe et connaît maintenant les desseins des méchants.
- A l'hôpital, lorsque le méchant se déguise en docteur pour tuer le témoin une deuxième fois, personne ne s'étonne de voir un nouveau chirurgien dans les couloirs, une seringue à la main. Parcontre, si le héros qui passait par là aperçoit du coin de l'oeil une blouse blanche dans la chambre du témoin (ces chambres de témoins là ont toujours une grande baie vitrée), il dégaine.
- Lors de chaque poursuite, le héros et le méchant se retrouvent toujours dans un entrepôt désaffecté très mal éclairé avec des escaliers en fer et des jets de vapeur.
- Les méchants ont toujours les armes les plus impressionnantes mais sont toujours très mauvais tireurs.
- Le méchant fume.
- Le méchant a souvent une cicatrice ou un tatouage caractéristique.

Partager cette page

Repost 0
David

Présentation

  • : Glandouillage
  • Glandouillage
  • : Magazine wéb détente (geek, humour, clip, musique, environnement, économie, travail, sport, ciné....)
  • Contact

> Accueil < Me suivre sur Google +. Me suivre sur Twitter.Me suivre sur Facebook. 
translate in english Auf deutscher Sprache übersetzt in het Nederlands vertalen traducir en español

Recherche

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Archives

Suivre ce Blog

 Bookmark and Share
 
L'appli du blog sur votre iPhone/iPad ou Androïd :
ou flashez le QR CODE :
Recevez les dernières notes du blog par email :

Les petits plus

Augmenter la taille de la police :
Ctrl + molette haut
Diminuer la taille de la police :
Ctrl + molette bas

Participez à la vie de ce blog :

Référencer sur :
 Blogue Parade portail de syndication de contenu

Le fil d'information :

Programme TV

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Le Top des articles/visites