26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 13:00

 

Le principe même du régime est voué à l'échec si vous voulez perdre du poids. Sans oublier qu'il va endommager votre santé, perturber et déboussoler votre corps, et vous donner une mauvaise perception de l'alimentation où ceux qui se contraignent et mangent des salades sans goût peuvent être minces et ceux qui aiment la bonne nourriture sont punis par elle, en surpoids, obésité ou souffrant de nombreuses maladies. Ce système n'est pas valide ni utile dans votre vie.

Oubliez cette idée qu'une alimentation doit être restreinte, triste, forcée pour vous faire retrouver un corps qui vous met à l'aise et qui est en bonne santé aussi. Oubliez aussi cette idée de « récompense après l'effort » où après avoir souffert, s'être privé.

Le système de fonction du corps humain :

La question posée est pourquoi vous prenez du poids, pourquoi vous devez changer votre perception de l'alimentation pour réussir à vous débarrasser ces kilos superflus et ce sentiment de détresse qui vous envahit quand vous regardez votre corps. Il ne vous punit pas, il n'est pas votre ennemi, votre corps ne cherche qu'à guérir et à être à l'optimum de ses capacités.
Pourquoi les régimes sont-ils par essence voués à l'échec ? Depuis toujours, on obsède femmes et hommes sur leur poids, pour mieux leur resservir par la suite des recettes miracles et des « régimes » prêts à l'emploi. Par manque d'information ou par excès de mauvaises informations, vous finissez par vous tourner vers un régime lorsque vous sentez que vous devez perdre du poids. Votre logique est simple : « j'ai un excès de poids/de graisse/de masse, je vais me priver, ce qui va forcer mon corps a utiliser ses réserves, me libérant de cet excès ». Et si vous suivez le programme à la règle, votre régime est sûrement accompagné d'une activité physique intensive. Vous vous poussez à courir, ou aller à la piscine. Mais, notre corps pense tout à fait différemment.
Si vous entreprenez un régime, que vous êtes motivé, vous mangez moins, que vous faites de l'activité physique, imaginez que vous perdez 5, 10, 15 kilos. Mais votre corps a subit une très (très) forte pression physique, mentale, de rationnement alimentaire, de contrainte. Le corps interprète ce changement de comportements et de mentalité comme une préparation à la disette, à une période de vaches maigres. Et il attend très patiemment le moindre retour d'aliments caloriques qu'il s'empressera de stocker, de sécuriser, ce qui vous fera très rapidement reprendre tout le poids perdu après un régime.

Quelle solution pour une perte du poids durable :

La meilleure stratégie est celle de l'ajout progressif. Arrêtez de penser en termes de calories, protéines, glucides, privations. Votre seule mission : vous devez progressivement ajouter des bons aliments, sans penser au reste. Vous préparez votre repas habituel, et si vous ajoutiez une salade de concombre ? Quelques poireaux ? Du persil frais sur cette sauce ? Ce matin au lieu de boire mon café habituel, et si je me préparais un jus naturel ? Et si je remplaçais ce morceau de viande par des lentilles ?
Bref, rajoutez des aliments provenant du monde végétal : légumes, légumineuses, noix, fruits, huiles végétales. Ne serait-ce qu'en matière de légumes et de légumineuses, vous avez déjà un choix très large, des goûts très différents et des possibilités de cuisine infinies. Préférez-les frais, préférablement de saison, d'origine biologique et locale.

Vous êtes en surpoids, mais votre corps a faim :

C'est le cas pour tous, en surpoids ou pas. Quand nous mangeons, nous devons cesser de remplir, de bourrer, de caler notre ventre (et nos sentiments par la même occasion). Quand nous mangeons, nous devons nous nourrir.
Si vous voyiez une plante mourir, vous ne lui jetteriez pas tout ce qui vous traverserait par l'esprit dans l'espoir de la faire vivre: une tomate, une chaussure, du jus. Non, vous savez qu'une plante a besoin d'eau et de soleil pour vivre, et c'est ce que vous lui donnez. Pourquoi ne faisons nous pas la même chose avec notre corps? Nous n'allons jamais nourrir notre corps à base de produits gras, transformés, vidés de leur intérêt. Peut être nourrissons nous notre palais, qui se délecte de ces saveurs. Et encore, seulement parce que notre palais n'a pas été éduqué à expérimenter la saveur incroyable que contiennent déjà tous nos aliments sur terre.
Alors votre corps meurt de faim. Même si vous pouvez peser plusieurs centaines de kilos. Vous ne le nourrissez que de calories, pas de nutrition.
La nutrition, à l'inverse, n'est pas lourde, elle est ultra efficace et légère. Quand vous mangez une salade, avec quelques noix, une bonne huile pleine de vitamines, quelques légumes, du riz : c'est si léger à manger et à digérer, pourtant c'est un stock rempli de nutrition et de guérison pour votre corps.

Cliquez ici pour en savoir plus.

Partager cet article

Repost 0
David Patrick Wetbert - dans Santé
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Glandouillage
  • Glandouillage
  • : Magazine wéb détente (geek, humour, clip, musique, environnement, économie, travail, sport, ciné....)
  • Contact

> Accueil < Me suivre sur Google +. Me suivre sur Twitter.Me suivre sur Facebook. 
translate in english Auf deutscher Sprache übersetzt in het Nederlands vertalen traducir en español

Recherche

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Archives

Suivre ce Blog

 Bookmark and Share
 
L'appli du blog sur votre iPhone/iPad ou Androïd :
ou flashez le QR CODE :
Recevez les dernières notes du blog par email :

Les petits plus

Augmenter la taille de la police :
Ctrl + molette haut
Diminuer la taille de la police :
Ctrl + molette bas

Participez à la vie de ce blog :

Référencer sur :
 Blogue Parade portail de syndication de contenu

Le fil d'information :

Programme TV

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Le Top des articles/visites