8 novembre 2012 4 08 /11 /novembre /2012 14:43

Barack Obama a nettement remporté, mardi 6 novembre, l'élection présidentielle américaine face au républicain Mitt Romney, décrochant ainsi à 51 ans un second mandat historique à la tête de la première puissance mondiale, malgré le handicap d'une crise sociale et économique sans précédent depuis les années 1930, Nicolas Sarkozy doit l'envier quelque peu et même beaucoup...

Le premier président noir des États-Unis, porté au pouvoir il y a quatre ans aura réussi à convaincre ses compatriotes qu'il était le mieux placé pour les diriger pour quatre années supplémentaires, en dépit d'un bilan en demi-teinte, en particulier sur le plan économique. Après un an et demi de campagne acharnée, des milliards de dollars dépensés, des dizaines de milliers de kilomètres parcourus et de mains serrées, des dizaines de millions d'Américains s'étaient déplacés pour faire leur choix entre les deux hommes. Certains ont parfois dû attendre de longues heures avant de pouvoir glisser leur bulletin dans l'urne.

Jamais, après la précédente grande crise, celle déclenchée en 1929, un président des États-Unis n'avait été réélu avec un taux de chômage supérieur à 7.2% (7.9% actuellement). Un seul démocrate, Bill Clinton, a enchaîné deux mandats pleins à la tête du pays depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale.

La victoire a été malgré tout plus plus étroite qu'en 2008.

Dans un scrutin organisé au suffrage universel indirect, le vainqueur est celui qui remporte au moins 270 voix de "Grands électeurs" sur les 538 du collège élecoral. Barack Obama en a obtenu 303 contre 206 pour Mitt Romney, les 29 de la Floride n'étant pas attribués car pas encore connus.

À Boston, dans le quartier général du challenger un silence de plomb est tombé sur l'assistance à l'annonce du résultat. Romney un ancien entrepreneur de capital-risque multimillionnaire de 65 ans avait centré sa campagne sur la critique du bilan économique du président sortant. Obama s'étant quant à lui posé en défenseur de la classe moyenne.

Bonne chance à lui, qu'il réussisse surtout dans le secteur de l'économie afin que l'Europe en tire indirectement des bénéfices et par voie de conséquence notre pays. Qu'il évite d'entraîner le monde dans de nouveaux conflits meurtriers, on pense notamment à l'épineux problème de l'Iran.

Vous avez aimé cet article ? Alors partagez-le avec vos amis en cliquant sur les boutons ci-dessous :

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Glandouillage
  • Glandouillage
  • : Magazine wéb détente (geek, humour, clip, musique, environnement, économie, travail, sport, ciné....)
  • Contact

> Accueil < Me suivre sur Google +. Me suivre sur Twitter.Me suivre sur Facebook. 
translate in english Auf deutscher Sprache übersetzt in het Nederlands vertalen traducir en español

Recherche

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Archives

Suivre ce Blog

 Bookmark and Share
 
L'appli du blog sur votre iPhone/iPad ou Androïd :
ou flashez le QR CODE :
Recevez les dernières notes du blog par email :

Les petits plus

Augmenter la taille de la police :
Ctrl + molette haut
Diminuer la taille de la police :
Ctrl + molette bas

Participez à la vie de ce blog :

Référencer sur :
 Blogue Parade portail de syndication de contenu

Le fil d'information :

Programme TV

Votre navigateur ne supporte pas le format iframe
Votre programme TV avec Télé-Loisirs

Le Top des articles/visites